Montaigne, essais 1, 26

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDIER UN TEXTE ARGUMENTATIF

Pour bien étudier un texte argumentatif, il faut d’abord connaître certains outils d’analyse qui vous permettront de reconnaître et d’analyser les multiples moyensdont se servent les auteurs pour convaincre.

Les notions essentielles porte sur :

1. L’énonciation
2. La structure de l’argumentation
3. La rhétorique et les procédés oratoires

1.L’énonciation :

On appelle énonciation la façon dont est produit un énoncé ( une parole, un écrit, un texte ). Devant un texte argumentatif, s’interroger sur l’énonciation permet dedéterminer qui parle, à qui s’adresse le texte, dans quelles circonstances il a été produit.

Les marques de l’énonciation : l’énonciation s’inscrit dans un énoncé par des marques plus ou moinsvisibles.

( Les indices de la personne : les pronoms.

Du côté de l’émetteur :

- Le pronom de la 1ère personne du singulier est le pronom de la présence de l’auteur et deson implication dans l’énoncé.
Ex : « Je hais les livres ; ils n’apprennent qu’à parler de ce qu’on ne sait pas ». J-J Rousseau

- Le pronom « nous » a deux valeurs :
Soitil désigne plusieurs personnes parmi lesquelles l’énonciateur lui-même.
Ex : « Nous autres, écrivains du XXème siècle, ne serons plus jamais seuls. » Camus

Soit il estemployé à la place de « je » (= nous de modestie ).
Ex : « Nous montrerons dans l’état actuel des connaissances humaines, les moyens de parvenir à notre but ». Condorcet

-L’énonciateur peut enfin parler de lui à la 3ème personne. Par exemple, dans une Préface ou dans un essai.

Du côté du destinataire :

- Les pronoms de la 2ème personne ( « tu », « vous »+ « vous » de politesse ) désignent celui ou ceux à qui on s’adresse.
Ex : « Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller dans votre enseignement...
tracking img