Klll

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 107 (26614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Mythologie Grecque
Du chaos à la terre Le monde des enfers Homme et femme Le féminin pluriel Les mortels et les dieux Heros divine drinité

Suplices de roi

Homme et fleur

Du chaos à la guerre
Au commencement était le chaos. T out était là mais rien n'était en ordre. Le ciel et la terre étaient mêlés, les eaux circulaient en tous sens. Les eaux salées n'étaient pas séparées des eauxde rivière. Et les eaux mêmes n'étaient pas très distinctes du feu: les courants ressemblaient à de longues flammes mouillées. Le froid était brûlant et le chaud s'immisçait dans le froid, de sorte qu'on n'aurait probablement pas pu faire la différence. Le chaos, c'était aussi d'énormes rochers amoncelés sans fin, sur un espace qui n'était ni rond ni plat, ni haut ni bas. Il n'y avait niprofondeur, ni altitude et chaque bruit résonnait à l'infini car il ne venait de nulle part et n'allait nulle part, sauf peut-être de rocher en rocher. Mais il n'y avait personne pour l'entendre. Surtout, il n'y avait personne pour nommer les choses. Il n'y avait personne pour dire " ceci est un lion ", " ceci est un homme ", " ceci est un dieu ". Le chaos, c'était cette situation sans nom. Alors, toutétait mélangé. Et, à cause de cela, on peut dire qu'il n'y avait ni dieu, ni homme, ni aucun être vivant.

Les noces de Gé et Ouranos
Un jour, la Terre-Mère, Gé, surgit du chaos. Et elle met au monde le Ciel étoilé, Ouranos. Le Ciel recouvre la terre de tous côtés et ils sont le premier couple du monde. Du haut des montagnes, Ouranos regarde tendrement Gé et il fait descendre sur elle une pluiefertile, et elle donne naissance à l'herbe; aux fleurs, aux arbres, à tous les animaux et à tous les oiseaux. Et la pluie fait couler les rivières dans leur lit et remplit d'eau tous les creux de la Terre, même les plus secrets. C'est ainsi que les lacs et les mers seront crées. Le monde est prêt.

Gé donne naissance aux Géants, aux Cyclopes et aux Titans

Voilà les premiers enfants de Gé etd'Ouranos. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! Trois monstres! Des monstres humains... C'est à-dire plutôt inhumains! Ce sont des géants plus grands que des montagnes, plus forts que le tremblement de terre, le volcan et l'ouragan réunis. Mais surtout, ils possèdent chacun cent bras et cinquante têtes! Ils s'appellent Briarée qui veut dire " le plus fort ", Gygès qui veut dire " né de laTerre " et Cottos qui veut dire " poisson à grosse tête ". Ensuite, Gé et Ouranos ont trois autres enfants. Ceux-là n'ont qu'un seul oeil au milieu du front et c' est pourquoi on les appelle les " Cyclopes ", en grec " les yeux cerclés ". Mais Ouranos en a vite assez d'enfanter des monstres et il précipite tout le monde dans le Tartare qui est la région la plus profonde du centre de la terre et oùil faudrait à une enclume neuf jours pour atteindre le fond. Gé est absolument furieuse. Enfin, voilà les Titans. Douze d'un coup: six garçons et six filles. Ouranos pousse un grand soupir de soulagement: les Titans ne sont pas des monstres! Mais soupirera bien qui soupirera le dernier ...car ils sont forts comme le tremblement de terre, le volcan et la tempête... et décidés à venger leursfrères. Pendant le sommeil de son père Ouranos, Cronos, le petit dernier, lui coupe le sexe d'un coup de faucille, ni plus ni moins. Il fait cela de la main gauche, et, depuis, le côté gauche est toujours resté de mauvais augure...Du sang qui jaillit de la blessure d'Quranos naissent trois nouveaux monstres: les Erinyes, aux cheveux de serpents. C'en est fini du règne d'Ouranos. Maintenant, Cronos est lemaître du monde.

Cronos, le croqueur d'enfants
Cronos épouse sa sœur Rhéa et ils ont beaucoup d'enfants... Cela pourrait être une belle histoire mais c' est une histoire terrible. Car ce père modèle a un gros défaut: il mange tous ses enfants ! Affaire cruelle, étrange... Cronos veut dire " temps " en grec. Et comment se débarrasser d'un tel nom ? Car s'appeler Temps, c'est un peu...
tracking img