Moro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1729 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) RESUME DU PROJET

Nom du Promoteur :
Adresse :
Cette entreprise s’établie dans la commune de GOUEKANGOUINEE S/P BOGOUINE.
Les promoteur sont les techniciens Supérieurs en Agronomie

APPORT PERSONNEL :
CREDIT DEMANDE :
PREVISION DES CHARGES :
PREVISION DES VENTES :

2) DESCRIPTION DU PROJET

Le projet consiste à produire du riz pluvial et du maïs en saison reguliere .lemaïs est une culture de granulées tout comme le riz ,ces cultures jouent un rôle cruciale dans l’alimentation quotidienne des ivoiriens .quand à leur valeur nutritive ,elles sont riches en protéines necessaires au bon équilibre alimentaire des ivoiriens .les caractéristiques de ces cultures sont assimilables, ce sont des cultures en intercallaires .
le cycle vegetatif du riz et du maisest d’environ 100 jours maximum.la variete des plants est pour le riz : NERICA et pour le maïs composite jaune bouaké .
vu les raisons liées à la pluviometrie nous pouvuns nous en tenir qu’a deux productions par ans,concercant la culture du riz ; pour ce qui est de la culture du mais, la production excempté doit etre bisannuelle ;cependant la zone de couverture du projet est jonché de bafond ruisseau etde cours d’eaux :le guessabo permettant la culture des rizières autour de guessabo affluent du cavally .

3) CLIENTELE VISEE

Les principaux clients consernés sont entre autres les habitants des villages et villes environnants à la zone de production .Ainsi les population de MAN  composée de artisans ,commerçants , fonctionnaires,...Tous ces comsommateurs de riz et de maïs sont desclients potentiels de cette activité . Cependant , les commerçants , grossistes et les industries de production de semences sont aussi visés par ce projet.

VI. LES PRINCIPAUX CONCURRANTS

Dans l’optique d’assurer l’auto-suffisance en riz des population ivoirienne ;nombreux sont les producteurs sans qualifications qui se chargent de la production de riz et de mais ; ainsi ,pour unevariété donnés de riz et de mais , li y a une particularitées de soins qu’on doit apportés aux plants ;dans ce cardre, face aux besoins enormes en riz et etant donnés ,l installation effective des producteurs de petites surfaces d’exploitation ,la concurrence en tant que tel est négligable,les potentiels concurrents c’est à dire :

-les producteurs non-qualifies
-les producteurs qualifies
-lesimportateurs de riz  ou de maïs
devraient se muer en partenaire pour combler la demande et réaliser l’auto-suffisance en riz et en maïs.

4) PLAN DE PRODUCTION ET D’ORGANISATION

1) PROCEDE DE PRODUCTION

Préparation du sol
tout b’abord nous allons procéder à l’éllagage de la superficie de la superficie de l’exploitation qui est d’environ cinq (5)hectares,L’objectif de la préparation du sol est d’arriver à lutter contre les adventices, d’améliorer la structure et la texture du sol, de niveler le terrain et de favoriser la croissance racinaire des plants de riz. Le travail manuel est très répandu en Côte d’ivoire en matière de riziculture pluviale.
car ce secteur est dominé par de petits paysans sans moyens. Il existe aussi la traction animale
et dans unefaible proportion la mécanisation.
Les facteurs les plus critiques pour la croissance et le rendement du riz NERICA pluvial
sont la qualité de la préparation du sol et sa réalisation au moment opportun. En effet, quatre
opérations principales concourent à une bonne préparation du sol à savoir : le défrichement, le
dessouchage, le labour et l’hersage.

Défrichement
Il est préférabled’exécuter un défrichement et un dessouchage sur un sol couvert par des débris
végétaux de la précédente culture ou par la végétation naturelle s’il est vierge.

Labour

Le labour doit être entrepris aussitôt que l’état du sol le permet, c’est-à-dire dès les premières
pluies et doit impérativement être perpendiculaire au sens de la plus grande pente et parallèle
15 jours avant le semis à...
tracking img