Nosturnes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Léopold Sédar Senghor
-------------------------------------------------
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Léopold Senghor)
Aller à : Navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Senghor.
Léopold Sédar Senghor |
|
Léopold Sédar Senghor en 1961 |
|
Formation | Agrégation de grammaire. |
Distinctions | Académicien |
Léopold Sédar Senghor(Joal, Sénégal, 9 octobre 1906 - Verson, France, 20 décembre 2001) était un poète, écrivain et homme politique sénégalais. Il a été le premier président du Sénégal (1960-1980) et il fut aussi le premier Africain à siéger à l'Académie française.
Il est le symbole de la coopération entre la France et ses anciennes colonies pour ses partisans ou du néo-colonialisme français en Afrique pour sesdétracteurs.
Sa poésie essentiellement symboliste, fondée sur le chant de la parole incantatoire, est construite sur l'espoir de créer une Civilisation de l'Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences. Par ailleurs il approfondira le concept de négritude, notion introduite par Aimé Césaire, en la définissant ainsi : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, etl’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ».
Sommaire[masquer] * 1 Biographie * 1.1 Son enfance (1906 - 1928) * 1.2 Les années d’errance (1928) * 1.2.1 L'agrégation de grammaire et le début de sa carrière de professeur (1935) * 1.2.2 Seconde Guerre mondiale (1939 - 1945) * 1.3 L’homme politique * 1.3.1 dansla France coloniale (1945 - 1960) * 1.3.2 au Sénégal (1960 - 1981) * 1.4 Francophonie * 1.5 L’académicien (1983) * 1.6 Ses obsèques (2001) * 2 Poésie * 2.1 Négritude * 3 Politique * 3.1 Mandats électifs * 3.2 Fonctions gouvernementales * 4 Une reconnaissance internationale * 5 Notes et références * 6 Voir aussi * 6.1 Articles connexes *6.2 Œuvres * 6.3 Bibliographie * 6.4 Discographie * 6.5 Filmographie * 6.6 Liens externes |
Biographie [modifier]
-------------------------------------------------
Son enfance (1906 - 1928) [modifier]

Joal au Sénégal
Léopold Sédar Senghor naquit le 9 octobre 1906[1] à Joal, petite ville côtière située au sud de Dakar, Sénégal. Son père, Basile Diogoye Senghor, était uncommerçant catholique aisé appartenant à la bourgeoisie sérère, une ethnie minoritaire au Sénégal. Originaire de Djilor, sa mère, Gnilane Ndiémé Bakhoum (?-1948), que Senghor appelle dans Élégies « Nyilane la douce », appartient à l'ethnie sérère et à la lignée Tabor mais a des origines Peules. C'est la troisième épouse de Basile Diogoye Senghor. Elle eut six enfants, dont deux garçons. Les deuxbranches de sa famille appartiennent à la noblesse Sérère, les Guelwar Le prénom sérère Sédar signifie « qu’on ne peut humilier ». Son prénom catholique « Léopold » lui fut donné par son père en souvenir de Léopold Angrand, riche commerçant mulâtre ami et employeur ponctuel de son père. Avant son baptême Sédar Gnilane (il était alors d'usage que le prénom du fils fut accompagné de celui de sa mère)futur Léopold a passé les premières années de sa vie chez sa famille maternelle, les Bakhoum. Puis de retour chez son père il fréquente plus tard la mission catholique de Djilor auprès du Père Dubois. C'est à la mission catholique de Djilor, que le jeune Léopold apprit le catéchisme et les premiers rudiments de la langue française. Senghor commença ses études au Sénégal, d'abord chez les PèresSpiritains à Ngazobil pendant six ans, puis à Dakar au collège-séminaire François Libermann et au cours secondaire de la rue Vincens qui s'appellera plus tard le lycée Van-Vollenhoven. Il est déjà passionné de littérature française. Bon élève, il réussit le baccalauréat, notamment grâce au français et au latin. Le directeur du lycée et ses professeurs recommandent d'envoyer Senghor poursuivre ses...
tracking img