Notion de projet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DF2 UE 4 La notion de projet Références et plan sur l’annexe 1

Mardi 13 octobre 2010

LA NOTION DE PROJET
Le projet est un paradigme*. Il structure notre manière de vivre. Le projet reste une figure assez floue, il se concrétise en même temps qu’il se détruit au moment de la réalisation. Il est une volonté de maîtriser l’espace et le temps. Il est absent des cultures traditionnelles. Ellessont liées à des cycles circulaires, aux rythme des saisons... Aujourd’hui dans notre société la temporalité est linéaire. Pas de retour en arrière. Avant, l’absence de projet était liée à la précarité. c’est la même chose aujourd’hui pour les personnes précaires, elles ont du mal à se projeter dans l’avenir. Le projet est également une commande sociale et historique. Derrière, il y a des valeursà prendre en compte.

1. Le projet – regard épistémologie...

multidisciplinaire

:

historique,

philosophie,

1.1. L’apparition du mot projet dans les langues européennes. Le mot projet diffère selon les cultures et les époques. Ex : en italien, il y a deux mots pour dire projet. l’un parle de la notion, l’action intellectuelle, la conception et l’autre de la réalisation, la mise enœuvre. En français, projet = progrès. Signification du 19è siècle. Elle est polysémique (2 sens). Elle entre en œuvre avec la modernité. Entre 1882 et 1959 : il y a 4 références bibliographiques sur la notion de projet. Entre 1990 et 1999, il y en a 2143. Le terme est récent dans notre culture. La notion, elle existe en grec et en latin mais pas le terme. Au moyen âge, projet se dit « pour jet » =jeter en avant. La notion de projet apparaît au 16ème siècle en architecture. Avant les architectes, on était dans la copie, le mimétisme, et la coordination e chantier. A la renaissance, on différencie la conception et la réalisation. La notion se développe au niveau de l’urbanisation. 1.2. La mutation philosophique du siècle des Lumières (XVIIIème) Le projet devient celui de la société. Progrès.Croyance en l’émancipation de l’homme : mutation scientifique, technique, philosophique.
* Voir glossaire annexe 1 verso

1

DF2 UE 4 La notion de projet Références et plan sur l’annexe 1

Mardi 13 octobre 2010

L’homme utilise ce nouveau pouvoir à travers le terme de projet = symbolise la capacité de l’homme à se réaliser. Développement du concept de projet par rapport à l’émancipationde l’homme. Au 18ème siècle, on trouve beaucoup d’écrits sur le thème du projet. Defoe « Essai sur divers projet ». Abbé St Pierre « Projet de paix perpétuelle » Rousseau « Jugement sur le projet de paix perpétuelle ». Kant « Projet de paix perpétuelle ». Les premiers porteurs de la démarche de projet: Kant1 : Qu’est-ce que la raison? c’est l’action Démarche d’analyse et de recherche à destinationde l’action. La fonction pratique de la raison est primordial et est source de liberté. Parce que je me projette et transforme ça en action j’ai une certaine liberté. Kant l’opposition entre rationalisme et d’empirisme*. Le projet est à la fois empiriste et rationaliste. Fichte2 (élève de Kant) : Il fait les mêmes travaux que Kant et ajoute que l’action est source de liberté. Il prend pour modèlela révolution française. Il pense que l’homme peut surmonter son malheur grâce à l’action. L’action peut prendre l’aspect d’une lutte. Il élabore le philosophie du projet = projet scientifique et technique + doctrine du droit prônant un état éthique de ses actions et de ses décisions. Notion importante chez Fichte : – le projet est une démarche personnelle. Il associe l’action et l’effort. Il estconçu par le sujet (notion de projet existentiel). Fichte s’oppose à l’instrumentalisation de la culture industrielle (l’homme comme une machine). Le projet est identifié à l’effort, la lutte. Le but final est la liberté. – Le projet est forcément en interaction avec environnement (temporalité, délais, acteurs...) Fichte est porteur d’une philosophie individualiste. Il se différencie par...
tracking img