Notre vie de paul eluard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PROBLEMATIQUE: la mort de Nusch apparaît comme une rupture à la fois dans la composition du poème et dans la vie de l'auteur. Nous montrerons comment la vie est marqué par le bonheur et l'échange alors que la mort est , elle, marquée par le silence et la négation de son existence.

Le temps déborde est un recueil de poèmes écrit par Paul Eluard en 1947, quelques mois après le décès de sa femmeNush. Auteur surréaliste, il témoigne dans son poème "Notre vie" de son drame personnel et nous fait part de ses sentiments dont celui que la mort de Nush est aussi la sienne. Si le mot "vie" est présent mettant en scène leur vie de couple, le mot "mort" en est une obsession avec l'apparition de la douleur (...)
Plan:

Introduction
I) Le caractère intime et familier
A. Le ton lyrique
B.Conversation intime
C. Registre élégiaque

II) L'expression de la souffrance
A. La douleur
B. La mort
C. L'impuissance

Conclusion

1-Le poids grandissant de la mort
2-La mort vécue comme une rupture, un basculement
3- L'expression d'une souffrance
"Le temps déborde" est un recueil publié en 1947 soit quelques mois après le décès brutal et inattendu de sa compagne Nush. Dans tous lespoèmes du recueil Eluard revient sur les dix-sept années de vie commune qui se sont brusquement interrompues. Notre vie est le poème le plus connu du recueil, celui ou la mort de Nush est aussi la sienne. La vie avec Nush ne faisait qu'un avec l'emploi de ce possessif notre. Si le second terme est vie, le mot qui revient comme une obsession dans ce poème est la mort.
I Le poids grandissant de la mortLa structure de ce poème en alexandrins réguliers est ce qui retient le lecteur. La mort de sa compagne Nusch, une mort brutale, entrée chez Eluard "comme dans un moulin" apparaît comme une rupture dans la composition du poème autant que dans la vie de l'auteur. L'opposition entre la vie et la mort commence dès le premier vers avec une alternance de 6 pieds sur la vie "Notre vie tu l'as faite" etde 6 pieds sur la mort "elle est ensevelie", puis elle continue avec 1 alexandrin sur la vie "Aurore d'une ville un beau matin de mai" et un autre sur la mort "Sur laquelle la terre a refermé son poing". Les deux alexandrins suivant ont la même structure, puis il y a deux alexandrins sur la vie. Le poème bascule au vers 8, avec la conjonction "mais" qui introduit l'opposition, l'objection. Les 8derniers vers sont centrés de façon obsessionnelle sur la mort. Cette structure donne à la mort une extension croissante, comme une sorte de débordement. Le titre "Notre vie" est repris de manière anaphorique en début de poème et de seconde strophe et sous des formes diverses dans les vers 6 et 7 "vivre", "donner la vie". Après la structure, le temps des verbes occupe une place importante. Dans"Notre vie tu l'as faite", le passé composé exprime une action résolue qui se continue dans la seconde partie du vers "elle est ensevelie". Ce n'est pas Nusch qui est ensevelie mais bien "Notre vie", la vie commune partagée avec la femme aimée lorsque l'amour et le bonheur du couple donnait vie au monde environnant. Après ce passé composé, l'imparfait aux vers 6 et 7 avec "disais-tu"", "aimions" etenfin le présent aux vers 9 et 10 "vient, va, boit et mange". L'alternance des temps avec celle de la vie et de la mort nous fait prendre conscience de la fuite du temps, l'irrémédiabilité du passé composé précède l'évocation à l'imparfait d'un passé heureux récent qui a fait place à la situation présente. Ces deux notions de temps, de vie et de mort structurent le poème autour d'un vers central,le vers 8 placé de manière équilibrée au centre du poème et qui est précisément, comme la mort, un "déséquilibre". On assisteà une sorte de cassure en deux du poème en son milieu. Le temps passe très vite, il y a eu le début puis récemment et enfin aujourd'hui ce deuil. "Notre vie tu" témoigne la place importante accordée à la femme, moteur du couple. L'univers éluardien est toujours le même,...
tracking img