Ntic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
1er devoir de clture général : Le développement des nouvelles technologies de la communication entre progrès et risques encourus

introduction :

Les nouvelles technologies de la communication sont un ensemble utilisé pour traiter, modifier et échanger de l'information, plus spécifiquement des données numérisées. La naissance de ces nouvelles technologies est due notamment à la convergence del'informatique, des télécommunications et de l'audio-visuel.

Ces nouvelles technologies de la communication (NTIC) permettent avec leur évolution constante d'apporter une efficience déterminante sur le plan des relations tant culturelles, économiques, politiques que sociale dans un pays mais aussi à travers le monde. Hors ces technologies nouvelles et l'avancé rapide de celles-ci dans lefacteur temps peuvent porter atteinte à l'intégrité sous quelques formes qu'elles soient, et ceci malgré l'existence de moyens destinés à en atténuer les conséquences qui peuvent s’avérer néfastes.

Après avoir étudié les différents types et genres des nouvelles technologies de la communication qui nous entourent, ainsi que de ce qu'elles peuvent apporter de favorable et de bénéfique sur la viequotidienne, nous nous attacherons dans une seconde partie à faire ressortir les risques que ces dernières peuvent engendrer et les différents moyens mis en œuvre pour y faire face.
----
La fin du vingtième siècle et l'ouverture de l'ère nouvelle à vue une évolution croissante et importante des moyens de communication.

Aujourd'hui dans les pays développés mais également émergent il estconstaté un accroissement certain au goût de l’informatique, mais aussi à celui de la communication de l'information via un système d'échange de donné appelé « internet ».
Ce dernier, créé à la fin des années 60 par l'armée américaine avait comme but principal l'espionnage militaire, en raison du fort développement de l'URSS dans la conquête de l'espace et au fait que ces derniers laissaient craindreune éventuelle attaque nucléaire.
Bien des années ont passé, et à ce jour, on peut dire que l'utilisation d'internet n'est plus strictement réservé à l'armée américaine. Celui-ci est désormais rentré dans les foyers, mais également dans les entreprises et pour ainsi dire dans la vie quotidienne de bon nombre de personnes et ceci pour une utilisation bien différente à celle pour lequel il aété créé à l'origine.
Internet se retrouve aujourd'hui et se manipule quotidiennement par bon nombre de personne, par l'intermédiaire de moyens de communications numériques comme le sont les ordinateurs, les téléphones portables dit « smartphone » mais également ces derniers temps par des tablettes numériques mobiles qui ne sont pas plus épais qu'un livre et qui ont pourtant une puissanceéquivalente voir supérieure à un ordinateur de bureau.

Si internet était dans un passé pas si loingtain destiné à un objectif précis, il est aujourd'hui une aide et un avantage certain à la vie quotidienne.

Les nouvelles technologies de la communication représentées principalement par internet mais aussi par la télévision qui ne l'oublions pas est également un moyen de communication des plusprésents et regardé par beaucoup d'entre nous, apportent un besoin quotidien et nécessaire au bon fonctionnement de la vie de tous les jours.
Dans le domaine politique les nouvelles technologies de la communication permettent de favoriser le dialogue entre les états et ceci à travers des missions diplomatiques. Au niveau de la scolarité ces technologies apportent une aide tant au personnel du corpsenseignant dans leur mode d'enseignement, mais aussi aux élèves et étudiants dans la recherche de documentations qui peuvent leur avoir été demandés dans le cadre d'un devoir.
Sur le plan des communications, nous avons pu remarqué et confirmé que les nouvelles technologies ont été d'une grande aide, notamment au cours du soulèvement de certains pays arabes dit du « printemps arabe ». En...