Oooooooooooooo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (389 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec une consommation en baisse de 4,5%, le marché de la mode masculine devrait atteindre les 5,6 milliards d’euros en 2010 selon la dernière étude menée par le Groupe Xerfi/Percepta intitulée « Ladistribution de prêt-à-porter masculin à l’horizon 2011 ». C’est précisément en 2011 que la situation de ce marché devrait s’améliorer et gagner 1,5 % en valeur. Xerfi a estimé à un peu plus de 10 000unités le nombre total de points de vente spécialisés dans le prêt-à-porter masculin en 2009. Face à des réseaux qui grandissent, les indépendants autonomes, qui représentent 85% du parc, ont du mal àsauvegarder leur part de marché.

- Des rapprochements se profilent
Avant la fin de l’année 2010, les 40 unités Formen devrait passer sous enseigne Celio. Récemment Jean-Bernard Champeaux,Responsable du développement de l’enseigne Carnet de Vol nous confiait être à l’écoute d’opportunité de rachat afin d’étendre de manière rapide son réseau. Autant de rapprochements qui permettent un rapidemaillage du territoire avec des acteurs privilégiant désormais la commission affiliation pour développer leur réseau.

- Développement de la vente en ligne
En 2009, les ventes en ligne ontprogressé de 13% sur un marché en repli de 3%. Pourtant, moins de la moitié des principales enseignes d’habillement présentes sur le marché français du prêt-à-porter pour hommes proposent de la vente enligne. Pour réussir sur ce nouveau marché, les enseignes doivent arriver à concilier la vente en ligne avec un réseau de commerçants indépendants en proposant un système qui permettent à chacun d’ytrouver son compte. En proposant par exemple une rétribution du chiffre d’affaires réalisé sur le web aux commerçants.

- Une pénurie d’enseignes dédiées
La jeune génération assume désormais sonattrait pour la mode et la beauté. Les hommes n’hésitent plus aujourd’hui à passer du temps et dépenser de l’argent pour enrichir leur garde robe. Pour autant, le consommateur doit affronter une pénurie...
tracking img