Outreau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1577 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
OUTREAU : LES FAITS

Introduction

L'affaire d'Outreau part d'un abus sexuel sur mineur mais elle débouchera sur une erreur judiciaire. Cette affaire adonné suite à un procès aux assises de Saint-Omer dans le Pas-De-Calais du 4 mai au 2 juillet 2004 , puis à un procès d'appel en novembre 2005 .
Elle incita à la société une opinion péjorative de la justice et mit en évidence ledysfonctionnement du monde politique surtout après que celui-ci ai annoncé une lutte contre la pédophilie et les abus sexuels depuis 1996. Il y eu une commission d'enquête en décembre 2005 pour dénoncer les erreurs de le justice concernant cette affaire et proposer d'éventuelles réformes concernant la justice Française.
1.Les faits

En Décembre 2000 , les services sociaux de Boulogne sur mersignalèrent des soupçons d'abus sexuels sur des enfants commis par leur parents dans la ville d'Outreau. Les faits se serait déroulés entre 1995 et 2000 dans l'appartement des supposés coupables Thierry et Myriam Delay dans le quartier HLM de la tour du renard à Outreau.
Le père connut comme très violent , avait l'habitude de battre ses fils et de les violer régulièrement. Le couple aurait mêmeétait jusqu'à louer ses enfants pour pouvoir éponger leurs dettes. Plusieurs couples du voisinage firent de même . Ces enfants servaient donc pour des soirées pédophiles. Les viols commit durant ces soirées auraient été filmés et les cassettes revendues. Au total plus d'une quinzaine d'enfant âgés de 4 à 12 ans auraient été victimes d'abus sexuels avec le consentement de leurs parents.2.L'instruction

Elle débute en 2001 et se termine en mai 2003 avec une mise en accusation. C'est le juge Fabrice Burgaud qui est chargé de l'affaire. De nombreuses personnes sont mis en garde à vue puis en examen pour viols, agressions sexuels , corruption de mineurs et proxénétisme suite aux plaintes des enfants .La crédibilité de leur paroles est validé par des psychologues.
18 des personnesaccusées sont mise en détention provisoire pendant un temps de 1 à 3 ans. Durant ce temps les enfants sont placés dans des familles d'accueil. Les parents Thierry et Myriam Delay sont mis sous les verrous. Sept autres personnes sont fait prisionniers en mars , avril et mai . Au final une quinzaine d'enfants victimes sont identifiés et une dizaine de suspect sont mis en examen .
3.Le ProcèsAprès Plus de 3 ans d'enquête, un procès fut ouvert, du 4 mai au 2 juillet 2004, au Palais de justice de St Omer. Les 17 accusés (1 pers. S'étant suicidé en cellule) sont soupçonnés de proxénétisme d'enfants. Puis tout compte fait cette affaires se réduisit à une affaire d'inceste donc suite à cela 7 des 17 accusés furent acquittés et 6 faiblement condamnés. Mais ces 6 personnes continuant declamer leur innocence décidèrent de faire appel. ( Odile Marecaux , Karine Duchochois , Daniel Legrand , Thierry Dausque , Dominique Wiel )
Et les 4 autres coupables ont été écroués. ( David Delplanque & sa femme Aurelie Grenon , Thierry & Myriam Delay )

4.Le procés en appel

Ce procès en appel c'est déroulé au assises de Paris. Dès les premiers jours l'accusation se révélafausse suite aux aveux de la principale accusatrice: Myriam Badoui elle déclara le 18 novembre que les 6 accusés n'avaient rien fait. Son ex-mari Thierry Delay a soutenu ses déclarations. Les enfants ont également reconnus avoir menti ce qui à remit en cause le sérieux des psychologues. A la fin de ce procès l'avocat général demanda l'acquittement pour l'ensemble des accusés puis une minute desilence pour François Mourmand accusé à tort et mort en prison dans les premières années de l'affaire. Puis le procureur de Paris Yves Bot est venu dans la salle d'audience pour présenter ses excuses aux accusés au nom de la justice. Enfin le 1er décembre 2005 un verdict d'acquittement général à été rendu par le jury mettant fin à ces 3 années d'affaire.

OUTREAU: LES REACTIONS

Cette enquête à...
tracking img