Peut-on qualifier notre monde de monde technique ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La technique est un savoir-faire humain et volontaire permettant d’aboutir à un résultat déterminé. Ce savoir-faire peut être dû simplement à une imitation, à des expériences personnelles ou encore à un savoir scientifique. Elle a pour principaux buts l’efficacité et l’utilité amenant à une quasi maîtrise de la nature par l’Homme. Elle est cependant beaucoup critiquée ces derniers temps,notamment à la vue des conséquences inquiétantes sur la vie et la nature.
C’est pourquoi nous pouvons nous interroger sur : Peut-on qualifier notre monde de monde technique ? Autrement dit, l’existence d’un monde qui soit de nature essentiellement technique est-il possible ? Existe-t-il des domaines qui dérogent à la règle ? Est-ce que ce « monde technique » a du sens où est-il abusif ? Nous verronsdans un premier temps l’Homme dans la nature, puis sa conséquence négative comme positive sur celle-ci et pour finir, nous nous interrogerons sur son arrivé.

X

Les êtres naturels obéissent à un mouvement spontané comme par exemple la croissance ou le déplacement. Cependant, on peut constater depuis la préhistoire la dépendancede l’Homme face à l’utilisation d’un outil. L’artisan qui fabrique un objet, a d’abord la pensée de celui-ci puis agit selon un but qui est la réalisation, il est alors la cause de cet objet.
Il a découvert qu’il pouvait transformer la matière à son profit grâce à celui-ci. A la différence des animaux, l’Homme n’est pas doté de forces supérieures mais de conscience. Cela entraîne alorsl’existence de la technique. Elle est ainsi ancrée dans l’Homme elle est donc, tout comme le langage et la pensée, à la base de l’humanité et de notre survie.
Cette conception prouve alors que la nature est entièrement maîtrisable, l’Homme doté de raison a appris à connaître son fonctionnement et peut ainsi dominer tout comme il est domine l’objet puisqu’elle répond à des lois techniques. Selon Descartesnous pourrions « nous rendre comme maître et possesseurs de la nature » et, pas ce fait, la mettre au service des intérêts humain. L’Homme est alors inadapté dans un monde naturel, son besoin de se créer un monde virtuel rentre alors en jeu.
X

En conséquence, la civilisation occidentale est notamment caractérisée par le faitd’avoir une solution technique à tout. En effet, nous sommes éduqués de façon à résoudre toute situation grâce à l’utilisation de capacités développées dans plusieurs domaines. L’exemple le plus éloquent est celui des métiers : un plombier a une solution pour réparer une fuite d’eau ou bien un banquier a une solution pour gérer correctement l’argent. Le fruit de cette éducation nous amène à utiliserla technique de manière purement théorique, la capacité à analyser un problème et le résoudre dans chaque domaine correspond à un schéma d’apprentissage précis.
Ainsi, la supériorité intellectuelle provient d’une pensée technique traduisant l’engagement pratique de l’Homme dans la société. Il est évident que nous pouvons ne plus nier l’utilisation de la technique dans ce monde, celle-ci à de plusen plus un impact sur la vie collective. L’utilisation d’internet, d’un téléphone portable ou encore d’une machine à laver doit être ancrée chez chacun de nous afin de ne pas être considéré comme un marginal. Toutefois, malgré une utilisation quasi-quotidienne, la technique est tellement avancée que nous ne savons même plus comment cela peut fonctionner. A présent, réparer une voiture neuvedemande la sollicitation d’un spécialiste formé uniquement pour ce type de modèle. La fabrication de cette voiture aura également bénéficiée de nombreux moyens techniques pour arriver à son stade final. Le fait de s’écarter complètement de la nature chez un individu entraîne également le reniement de sa propre nature. La phrase « l’erreur est humaine » renforce d’autant plus l’idée, on en vient à...
tracking img