Poula

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 153 (38161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION1. La Révolution Industrielle et ses conséquences ont été un désastre pour la race humaine. Ils ont énormément augmenté l'espérance de vie de ceux d'entre nous qui vivons dans des pays "avancés", mais ils ont déstabilisé la société, ont rendu la vie peu satisfaisante, ont soumis les êtres humains à des indignités, ont conduit à des souffrances psychologiques généralisées (à dessouffrances physiques aussi dans le Tiers-Monde) et ont infligé des dégâts sévères au monde naturel. La poursuite du développement de la technologie empirera la situation. Elle soumettra certainement les êtres humains à des indignités plus grandes et infligera des dégâts plus grands au monde naturel, elle mènera probablement à une rupture sociale et des souffrances psychologiques plus grandes et ellepeut mener à plus de souffrances physiques même dans les pays "avancés".
2. Il se peut que le système industrialo-technologique survive ou qu'il s'écroule. S'il survit, il PEUT finalement permettre un bas niveau de souffrance physique et psychologique, mais seulement après le passage par une période longue et très douloureuse d'ajustement et seulement au prix d'avoir réduit de manière permanenteles êtres humains et beaucoup d'autres organismes vivants en produits manufacturés et en simples rouages de la machine sociale. En outre, si le système survit, ces conséquences seront inévitables : il n'y a aucun moyen de réformer ou de modifier le système pour l'empêcher de priver les gens de dignité et d'autonomie.
3. Si le système s'écroule les conséquences seront également très douloureuses.Mais plus gros le système devient, plus désastreux seront les résultats de son effondrement, donc s'il doit s'écrouler il vaut mieux qu'il s'écroule plus tôt que plus tard.
4. Nous préconisons donc une révolution contre le système industriel. Cette révolution peut ou non se servir de la violence : elle peut être soudaine ou peut être un processus relativement graduel s'étendant sur quelquesdécennies. Nous ne pouvons rien prévoir de cela. Mais nous décrivons d'une façon très générale les mesures que ceux qui détestent le système industriel devraient prendre pour préparer la voie à une révolution contre cette forme de société. Ce ne doit pas être une révolution POLITIQUE. Son objet sera de renverser non des gouvernements, mais la base économique et technologique de la société actuelle.
5.Dans cet article nous prêtons attention à certains seulement des événements négatifs qui sont issus du système industrialo-technologique. Nous ne mentionnons que brièvement d'autres événements ou les ignorons complètement. Cela ne signifie pas que nous considérons ces autres événements comme sans importance. Pour des raisons pratiques nous devons limiter notre discussion aux secteurs qui ont reçuune attention publique insuffisante ou sur lesquels nous avons quelque chose de nouveau à dire. Par exemple, dans la mesure où il y a des mouvements environnementaux et de défense de la vie sauvage bien développés, nous avons très peu écrit sur la dégradation environnementale ou la destruction de la nature sauvage, bien que nous les considérions comme des sujets extrêmement importants.
PSYCHOLOGIEDU GAUCHISME MODERNE6. Tout le monde ou presque reconnaîtra que nous vivons dans une société profondément troublée. Une des manifestations les plus répandues de la folie de notre monde est le gauchisme, donc une discussion de la psychologie du gauchisme peut servir d'introduction à la discussion des problèmes de la société moderne en général.
7. Mais qu'est ce que le gauchisme ? Pendant lapremière moitié du 20ème siècle le gauchisme aurait pratiquement pu être identifié avec le socialisme. Aujourd'hui le mouvement est fragmenté et il n'est pas clair de définir qui peut correctement être appelé un gauchiste. Quand nous parlons des gauchistes dans cet article nous entendons principalement les socialistes, les collectivistes, les gens "politiquement corrects", les féministes, les...
tracking img