Premiere guerre mondiales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1316 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre des enfants
Dés le début de la guerre, les enfants sont interpellés par la propagande. L’école développe le thème d’une guerre pour les enfants menée par les soldats français. Les écoliers doivent donc prendre la mesure du sacrifices de leurs pères et s’en montrer dignes. La littérature enfantine, les jeux de société, les jouets sont inspirés par la guerre. Comme les adultes, lesenfants ne doivent jamais perdre de vue l’objectif essentiel : la victoire.
En 1916, l’administration municipale de la ville de Paris et l’Union française pour l’expansion morale et matérielle de la France organisent des concours de dessins sur le thème des économies de guerre. Les dessins retenus sont en général ceux d’adolescents qui poursuivent leurs études dans les écoles primaires supérieures.1916 est une année particulièrement meurtrière : Verdun (février à décembre), la Somme (juillet à novembre) provoquent des hécatombes. Les illusions du début de la guerre sont loin. La fin du conflit semble tout aussi éloignée. L’arrière souffre de multiples restrictions. Les enfants doivent par leurs dessins donner un sens aux souffrances : les pénuries supportées par l’arrière permettent auxsoldats d’être mieux nourris et donc de remporter la victoire. Les souffrances de l’arrière ne sont rien face à celles des combattants. Les jeunes dessinateurs montrent qu’ils acceptent pleinement les sacrifices nécessaires et le cas échéant montrent l’exemple aux adultes.
La guerre des ateliers
Du point de vue de la production industrielle, la carte du front est très défavorable à la France :quatre-vingt-quinze hauts fourneaux sur cent-vingt-trois, la moitié des bassins houillers du Nord et du Pas-de-Calais, une bonne partie des usines métallurgiques, chimiques et textiles tombent dès les premiers mois du conflit aux mains de l’ennemi. La France perd 64 % de sa fonte et 62 % de son acier. Albert Thomas organise le rappel des producteurs considérés comme indispensables, essentiellementdes ouvriers. Cette politique suscite les récriminations de l’état-major et l’amertume des soldats paysans. Albert Thomas, qui fut proche de Jaurès, négocie avec les organisation syndicales ce qui lui vaut d’être accusé de retirer en priorité du front les syndicalistes. En fait, le taux de syndicalisation était beaucoup plus élevé chez les ouvriers que dans les autres catégoriessocio-professionnelles. Les augmentations de salaires négociées par Albert Thomas ne compensent pas l’augmentation des prix mais le plein emploi contribue à améliorer le sort des familles ouvrières. Dans l’improvisation et le désordre, les ateliers se multiplient partout sur le territoire afin de fournir les munitions nécessaires. Cependant, la difficulté de coordonner industriels, ingénieurs des forges etinspecteurs du travail, comme la saturation des réseaux ferrés limitent l’efficacité de ces efforts.
La guerre des savants
Dés le début de la guerre, les scientifiques se mobilisent. En Allemagne, quatre-vingt- treize scientifiques publient l’appel An die Kulturwelt qu’Einstein ne signe pas. Quatre-vingt-neuf Oxford pamphlets, publiés par les scientifiques britanniques, leur répondent. En France,paraît le 3 novembre 1914 le Manifeste des universités françaises aux universités des pays neutres.
Les scientifiques de chaque pays sont persuadés de combattre pour la culture et la civilisation. Toutes les disciplines sont sollicitées, de la géologie à la chimie en passant par les sciences sociales. Albert Thomas, secrétaire d’Etat puis ministre de l’armement de 1915 à 1917, s’entoure de praticiensformés aux sciences sociales comme François Simiand. Fin novembre 1915, une direction des inventions intéressant la défense nationale est confiée au mathématicien Emile Borel. Votée quelques mois plus tôt, la loi Dalbiez organise la mobilisation des spécialistes. Les scientifiques quittent le front pour regagner leurs laboratoires et participent notamment à la guerre chimique.
L’apparition...
tracking img