Presenatation du franquisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3416 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le franquisme
Le Franquisme désigne la dictature exercée par le régime politique du général Francisco Franco sur l'Espagne de 1939 (fin de la guerre civile espagnole) à 1977 (fin de la dissolution des grandes institutions du franquisme) Le dictateur a pendant cette période exercé une politique autoritaire basée sur des idéologies conservatrices et par bien des aspects catholiques. Nous allonsici dresser une chronologie de l'Espagne franquiste puis étudier les caractéristiques et l'organisation générale de l'Etat sous Franco.

I. Chronologie du franquisme:
1) La guerre d'Espagne
En 1936, le Front Populaire gagne les élections ce qui entraine un soulèvement militaire contre le gouvernement de la république. Les troupes franquistes prennent Tolède et Franco est nommé chef de lajunte de Burgos. Le siège de Madrid commence le 6 novembre alors que le gouvernement républicain est déplacé à Valence. L'Allemagne et l'Italie reconnaissent Franco tandis que les forces internationales essaient de défendre Madrid.
Les années suivantes, plusieurs batailles ont lieu, le bombardement de Guernica aux Pays Basque choque l'Europe et c'est finalement après avoir réalisé une véritableconquête de l'Espagne que les franquistes tiennent la victoire. Le 26 mars 1939, c'est ma chute de Madrid et le 1er avril Franco fait diffuser depuis Burgos l'« ultimo parte », communiqué de victoire déclarant que les armées nationalistes ont atteint tous leurs objectifs militaires et que la guerre est terminé. La dictature est établie.

2) La dictature
8 aout 1939 : le général Franco instaurasa dictature militaire. Il se proclama Caudillo : Chef de l'État et tout les pouvoirs se trouvèrent entre ses mains. D'ailleurs il était détenteur du pouvoir Exécutif et Législatif, également Commandant en chef des Forces Armées, Premier ministre et Chef du Parti de la Phalange. Suite à la guerre et jusqu'en 1944, le régime est très répressif(500 000 détenus): Franco cherche à assurer son pouvoir.De 1939 à 1945 : L'Espagne ne prend pas part à la Seconde Guerre Mondiale. Bien que redevable à l'Allemagne et à l'Italie de sa victoire, Franco refusa de rejoindre les puissances de l'Axe car il préféra organiser le nouveau régime et entreprendre la reconstruction du pays.

1947 : Franco annonce la restauration de la monarchie lors de sa mort ou de sa retraite (Loi de la Succession). Lesannées d'après-guerre sont pour le régime une époque de grande régression économique. Franco a du mal à tenir ses promesses d'Etat indépendant économiquement (il souhaitait une autarcie).
1953 : L'Espagne et les États-Unis signent un accord de coopération prévoyant l'établissement de bases d'un usage commun.
1955 : Un accord entre les États-Unis et l'Union Soviétique permet à l'Espagne d'entreraux Nations Unies avec quinze autres nations.
1956 : Sidi Mohamed ben Yusef, le sultan marocain, se met d'accord avec Franco pour mettre un terme au protectorat espagnol du Maroc.
1958 : Le gouvernement espagnol cède Tarfaya (une région du sud du Maroc) au Maroc. Le gouvernement marocain réclame également Ifni.
1962 : Son Altesse Royale le prince Juan Carlos épouse la princesse royale Sofia deGrèce.
1963 : L'accord de coopération avec les États-Unis est prolongé de cinq ans.
1968 : L'Espagne accorde son indépendance à la Guinée équatoriale (le 12 octobre).
1969 : Le territoire de Ifni est remis au Maroc. La frontière avec Gibraltar est fermée. Juan Carlos de Borbon y Borbon est formellement investi du titre de prince héritier, un jour après avoir été nommé successeur en tant queroi par Franco.
1970 : L'accord d'amitié et de coopération avec les États-Unis est renouvelé pour cinq ans.
1973 : Le chef du gouvernement, Luis Carrero Blanco, est assassiné lors de l'attaque à la bombe par l'ETA, l'organisation séparatiste basque (le 20 décembre).
1975 : Lors de la pastorale collective - la première depuis 1937 - l'évêché déclare que la garantie des „droits d'assemblée,...
tracking img