Prisonnier du paradis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
LA DEPRESSION

Pour la cellule féminine de la mosquée Assakina à Farciennes
Le 27 avril 2012

Introduction

Avant de vous parler de dépression à proprement parler, il me semble important d’attirer votre attention sur les trois dimensions qui composent notre être :
* La dimension physique : notre corps qui est notre enveloppe terrestre et duquel il convient de prendre soin comme undépôt précieux qui nous a été confié par notre créateur. Notre corps peut être blessé, parfois définitivement en cas de handicap, malade, parfois de manière permanente comme dans les maladies métaboliques ou chroniques.
* La dimension psychique : notre esprit qui comprend notre personnalité, notre caractère, notre intelligence, nos souvenirs bons ou moins bons. Notre esprit peut être en souffranceà certains moments, parfois longuement en cas de grand traumatisme.
* La dimension spirituelle : notre âme qu’on regroupe souvent avec la dimension psychique mais que je préfère distinguer. Il s’agit du sens que nous donnons à notre vie terrestre, indépendamment de notre religion ou même du fait que nous soyons croyants. Il s’agit d’une dimension de notre être que nous mettons parfois du tempsà investir. Nombre d’entre nous « attendra » la trentaine, voire plus pour investir cet aspect si important de notre vie.

Ces trois dimensions interagissent en permanence l’une avec l’autre, de manière plus moins consciente mais certaine. Si un événement touche positivement ou négativement une dimension de notre être, cela aura des répercussions sur les autres.

C’est particulièrement le caslorsque nous vivons des émotions : nous ressentons par exemple de la joie, notre corps est plein d’énergie positive, nous nous sentons capables de réaliser de grands projets, notre vie nous paraît agréable etc. Si nous ressentons de la peur, nous allons trembler, être très vigilants, prêts à fuir ou à nous défendre etc.

Notre vocabulaire est d’ailleurs rempli d’expressions qui illustrent ce queje dis : J’ai l’estomac noué, les jambes coupées, le souffle coupé, le cœur en miettes, je ne le digère pas, ça me dégoûte et autres expressions parfois encore plus imagées. Ce ne sont pas des expressions en l’air. Lorsqu’une personne ou un événement nous dégoûte, il n’est pas rare que notre appétit chute et que nous ayons la nausée à l’idée même de manger quoique ce soit. Cela dure quelquesminutes, quelques heures, voire quelques jours ou même plus dans certains cas.

De la même manière, lorsqu’une maladie physique nous affecte, notre moral est rarement au beau fixe, nous avons parfois tendance à régresser affectivement pour retrouver la sensation de confort de la main maternelle sur notre front.

La tristesse

Parmi les 4 émotions de base que nous éprouvons presquequotidiennement, figure la tristesse aux côtés de la joie, de la colère et de la peur. Chacune de ces émotions a une utilité pour nous, peut nous sauver la vie (c’est le cas de la peur, que bien des espèces animales éprouvent) et contribuer à établir ou maintenir des liens sociaux entre les hommes. Dans certains cas, ces liens sociaux seront également étroitement liés à notre survie. Le petit humain, sansrelation sociale, même nourri et soigné, se laisserait tout simplement mourir et ce n’est pas une métaphore.

La tristesse est une émotion particulièrement utile sur le plan des relations humaines et de la survie. C’est elle qui va nous donner envie d’aller vers l’autre pour consoler ou être consolé, c’est elle qui va en partie animer notre besoin d’être aimé (et donc d’être en lien). Lorsque le bébéou le jeune enfant nous touche par la profonde tristesse qu’il semble éprouver, nous allons vers lui et répondons à ses besoins. Dans un passé plus lointain, les petits d’homme orphelins devaient en déployer des efforts pour susciter la compassion d’une autre mère, parfois une louve, pour tout simplement pouvoir survivre.

La tristesse nous est aussi utile pour nous garder en liens par la...
tracking img