Projet sur l'effet de serre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Versailles Licence Pluridisciplinaire,
45 av. des Etats-Unis Vendredi 16 Novembre 2007
78000 Versailles

1er PROJET

|L’EFFET|
|DE |
|SERRE |

Dominantes :
• Environnement (E. PONSBRANCHU)
• Chimie (A.MGONCALVES)

|L’EFFET DE SERRE |

Introduction :

Aujourd’hui, l’effet de serre est perçu comme un évènement néfaste à la vie humaine. Ce qui ressort de l’actualité est son rôle important dans le réchauffement climatique par son augmentation, mais on nesouligne pas assez le fait que sans effet de serre, il n’y aurait pas de vie sur Terre. En effet, sans ce phénomène, la température moyenne à la surface de notre planète serait voisine des -18°C, alors qu’en réalité elle approche la moyenne de +15°C.
A travers ce projet, dans un premier temps, nous allons développer le principe de l’effet de serre et son fonctionnement, puis dans un secondtemps, nous parlerons des gaz responsables de ce phénomène essentiel à la vie qu’est l’effet de serre. Enfin, son augmentation n’étant pas anodine pour la planète, nous étudierons les conséquences que peut avoir cet évènement sur la planète.

I) Qu’est ce que l’effet de serre ?

1. Sa découverte

Joseph Fourier (1768-1830), grand mathématicien, est considéré comme l’un desscientifiques à l’origine de la découverte de l’effet de serre. Cependant, sa recherche est apparue suite à une expérience réalisée par Horace-Bénédict de Saussure (1740-1799), physicien Suisse, qui consistait en une boîte isolée thermiquement avec un fond noir et surmontée d’un triple vitrage. Ce dernier constata que la température intérieure de la boîte était plus élevée que la températureextérieure. A partir de cette interprétation, Fourier fit l’analogie entre les vitres de la boîte et l’atmosphère de la Terre. En effet, il remarque que la chaleur se concentre et n’est pas dissipée immédiatement par l’air. De plus, les rayons du soleil se transmettent au-delà des verres dans toutes les directions, ce qui chauffe l’air contenu dans la boîte. A ce stade, la chaleur n’est pluslumineuse, et elle acquière les mêmes propriétés que la chaleur du rayonnement infrarouge, c'est-à-dire qu’elle ne peut plus traverser les parois de la boîte librement. Ainsi, elle s’accumule et la température s’élève à l’intérieur de la boîte, dont les parois sont très peu conductrices, jusqu’à ce que la chaleur entrante soit compensée par la chaleur sortante. Autrement dit, les vitres sonttransparentes au rayonnement visible du soleil tandis qu’elles sont opaques au rayonnement infrarouge appelé à l’époque chaleur obscure. Cependant, l’assimilation de l’effet de serre à une serre n’est que partielle car c’est le non renouvellement de l’air qui permet une élévation de la température.
Fourier a donc analysé les principes essentiels de cet effet, appelé plus tard « effet deserre » même si son travail reste inachevé car à cette époque, il manquait encore plusieurs connaissances théoriques et expérimentales. Aujourd’hui, le mécanisme de l’effet de serre a été éclairci, c’est ce que nous allons voir dans la partie suivante.

2. Son mode d’action

a. L’effet de serre, régulateur de température.

Figure1 : Mécanisme de l’effet de serre.
Source :...
tracking img