Psychologie enfant et ado

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13344 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
clinique de l’enfant
L’approche psychanalytique est très importante en sciences de l’éducation car dès qu’un problème se pose il faut apprendre à faire autrement, à prendre conscience de ses propres problèmes relationnels, travailler sur les comportements qu’on peut modifier pour améliorer les interactions. Il faut penser aux aspects non-verbaux de la communication et faire des liensentre les affects et la cognition pour surmonter ses échecs en tant que pédagogue.

L’enfant se construit à travers ses expériences qui lui procurent une certaines satisfaction pulsionnelle et un contrôle de celle-ci. L’éducation est le sacrifice de la pulsion, il faut donc trouver des satisfactions en étant capable de contrôler ses pulsions.

Principe fondamentaux dufonctionnement psychique

La personnalité est un ensemble stable de conduites propres à un individu acquis au fils du développement qui dépend de facteurs innés et environnementaux.

Les processus psychiques évoluent selon deux topiques :

- La localisation symbolique avec l’inconscient (régit par des processus primaires – désir – sans la réalité extérieure), le conscient (régit par leprincipe de réalité et par des processus secondaires – logique, temps qui passe, contrainte) et le préconscient qui peut s’actualiser dans le conscient.

- Le Moi (conscient, principe de réalité, processus secondaire), Ca (inconscient, processus primaire) et Surmoi (préconscient, instance interdictrice). Le Moi est un compromis du ça, surmoi et de la réalité. Il s’adapte et permet des’autonomiser.

La libido est une énergie pulsionnelle du sujet (pulsion sexuelle au sens large). La pulsion est un concept assez central entre le psychique et le somatique. C’est une force inconsciente qui oriente l’organisme vers un but (satisfaction).

La source est le lieu où se manifeste l’énergie, une zone corporelle. L’objet est ce qui va satisfaire le sujet, ce par quoi la pulsionva atteindre son but. L’affect est l’énergie lié à la pulsion qui intéresse le praticien et qui peut se transformer en angoisse. L’affect est centré sur le ressenti, les affects conscient sont les émotions.

Freud a différencié la pulsion de vie (sexuelle, libido, autoconservation) et la pulsion de mort (autodestruction, mort, agression). L’histoire de l’humanité est traversée par cespulsions : guerre, racisme… les pulsions de mort sont à l’œuvre dans tout ce qui va à l’encontre de la réalisation de soi (ex : mécanisme de répétition). C’est un mécanisme inconscient qui échappe à l’individu et qui amène de la souffrance.

Dans la théorie psychanalytique, il y a toujours l’idée de conflit pulsionnel : on passe notre temps à résoudre des conflits intérieurs, à essayer degérer des ambivalences. Dans le développement de la personnalité : principe d’identification (Cf. déf.).

Le narcissisme qui désigne l’amour que l’on se porte est très impliqué dans l’estime de soi. C’est là que s’enracine le sentiment de valeur personnelle et se développe de façon très large des pathologies. Il en faut donc mais pas trop.

les étapes du développementpsychosexuel

Pour Spitz, il y a dans la personnalité trois points organisateurs : le sourire au visage humain (3mois), l’angoisse de l’étranger – différenciation entre le moi et la mère (8mois) et l’âge du « non » (18 mois).

Il y a toujours à la naissance de l’indifférenciation avec la mère. La différenciation commence à la fin du stade oral.

• le stade oral : 0-1 an > lenourrisson est à la recherche du plaisir et pleure en situation de déplaisir. Le sevrage marque la fin du stade oral et marque la désillusion avec l’expérience du déplaisir et l’absence de l’objet de satisfaction.

• Le stade anal : maitrise du contrôle sphinctérien. C’est ici que s’enracine les histoires de pouvoir et de refus. Le pouvoir de contrarier les parents qui veulent avoir leur...
tracking img