Qu'est-ce que l'humanisme ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'humanisme


Qu'est-ce que l'humanisme? Le mot lui-même est récent (XIXe siècle), mais on peut définir le sens historique de la notion au moment de son apparition: l'humanisme fut d'abord uneattitude de l'esprit qui mettait l'homme au centre de toutes les interrogations : "Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne me demeure étranger" disent les humanistes avec Plutarque. Né en Italieau cours du XIVe et au début du XVe siècle (XVe = Quattrocento) ce mode de questionnement influença tous les savoirs et toutes les pratiques (les sciences, la morale, la politique, l'esthétique, lareligion…) et se répandit dans l'Europe entière. On approchera ici l'humanisme par trois voies.
1) Le mouvement fondateur (caractéristique d'ailleurs de l'Occident depuis toujours) fut centré sur laquestion de la valeur et de la légitimité de la culture écrite : ad fontes, "aux sources", ce "retour aux textes" fut d'abord la redécouverte des manuscrits antiques que l'Europe médiévale avait oubliésdans les monastères, ou que les Arabes seuls avaient conservés. Redécouvrir, cela signifiait aussi relire, situer, discerner. Les textes furent dès lors considérés comme des traces matériellesconcrètes, produites par des hommes, et semées dans l'histoire des civilisations. Il fallait donc connaître les langues de ces textes pour les comprendre, non seulement le latin de la tradition médiévale,mais le grec et l'hébreu; il fallait aussi connaître l'histoire, les cultures, les littératures. Ce programme immense et neuf, on l'appelait litterae humaniores (des "lettres qui vous rendent plushumains") ou encore studia humanitatis. Les poètes y participaient aussi, et leur ambition fut d'égaler les modèles antiques dans une écriture et une langue modernes; ce fut l'origine du mouvement de LaPléiade.

2) L'humanisme mit au premier plan l'individu, comme force concrète dans le monde et comme destin. Au contraire du clerc médiéval, contemplatif et retiré, l'homme de pensée développa des...
tracking img