Quel avenir pour la parrainage ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10230 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Quel avenir pour le parrainage ? |
| |
| |
||
| |
|[Le 15 mai 2009] |
| |

Table des matières
Introduction P .

I Comment s’est développé le parrainage ?  P .

A  La naissance du mécénat P .B L’apparition du sponsoring P .

C L’intégration dans le plan de communication P .

1) Du point de vue d’un mécène P .

2) Les objectifs P .

3) Au cœur de la stratégie de l’entreprise P .

II Pourquoi les entreprises se détournent-elles du parrainage ?

A Un coût élevé à l’heure de la crise P .

1) Du point de vue d’un parrainé P .

2) Les entreprises recentrent leursactions P .

B Les aléas du parrainage P .

1) Les craintes des entreprises P .

2) Une efficacité difficilement mesurable

III Comment le parrainage a-t-il trouvé un nouveau souffle ?

A. Un régime fiscal avantageux P .

1) La structure juridique P .

2) Le régime fiscal du mécénat P .

3) La Fondation d’Entreprise P .

B. Un nouveau type de consommateurs P .

1) Denouveaux consommateurs P .

2) De nouvelles actions P .

a. Le placement de produit P .

b. Le parrainage de création P.

C. Une ouverture à de nouveaux domaines P.

1) Les conséquences de la crise……………………………………………………………………………………………… P . a) Stabilité des budgets en 2009 P.

b) Augmentation et diminution se compensent P.

2)Lesnouveaux domaines prometteurs ………………………………………………………………………………………P .

a) Le parrainage de la solidarité

b) Le mécénat de compétences

Conclusion ................................................……………………………………………………………………………………P 

Bibliographie……………………………………..………………………………………………………………………………………P 

Introduction

Il convient tout d’abord de bien définir les termes de «  mécénat » et de « sponsoring », qui sont souvent utilisés à mauvais escient. Le « parrainage »  est un terme générique qui recouvre les actions de  sponsoring  ET de  mécénat. L’entreprise s’associe à un événement dans les deux cas, mais les objectifs poursuivis dans l’un et l’autre diffèrent. Le sponsoring répond à une stratégie économique de valorisation commerciale de la marque ou des produits. Le mécénat répond à unestratégie institutionnelle de valorisation sociale de l’entreprise. Le sponsoring permet de faire vendre, le mécénat de faire-valoir.

En partant du constat de la crise économique, nous nous sommes demandées si celle-ci ne porterait pas un coup fatal au parrainage. En effet, le parrainage demande en règle générale un coût assez important pour l’entreprise. De plus, les résultats sontdifficilement mesurables. Dès lors, il est difficile de convaincre les employés et le public du bien fondé de ces actions. Au moment où les bourses s’effondrent, la confiance s’amenuise, les comportements d’achat se transforment, la prudence devient alors le mot d’ordre. Il n’est plus question de dépenser de l’argent sans un objectif précis et des résultats.

Pourtant, à y regarder de plus près, leparrainage offre des objectifs très attractifs, que ce soit au niveau de l’image et la notoriété, la possibilité de fédérer à l’interne, ou de développer ses relations publiques. De plus, le mécénat offre bien des avantages au niveau fiscal.

Enfin, nous mènerons l’enquête sur ce nouveau type de consommateur, réfractaire à la publicité, et dont le nombre a encore augmenté depuis la crise...
tracking img