Question 53 itb

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1797 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Après avoir rappelé la définition de l’UE et de la zone euro, indiquez les entraves qui persistent à ce jour dans la construction européenne.
Introduction
-def UE
-def zone euro
Partie 1 :
-les étapes de la construction : le traité de Rome, l’acte unique et le traité de Maastricht
-les politiques communes :
Politique commerciale et politique agricole communePolitiques économiques et sociales
Politique monétaire et le policy mix
Partie 2 :
-les entraves : les différences entre les pays et l’application d’une fiscalité différente, éducation, libre circulation des personnes
-les dossiers en suspens
-la stratégie de Lisbonne 2000
Conclusion :
L’élargissement de l’Europe : divergences et ressemblancesIntroduction :
L’Union européenne, en abrégé UE, est une association sui generis de vingt-sept États indépendants, pour la plupart situés en Europe, et ayant décidé de coordonner leur politique en déléguant, par traité, l'exercice de certaines compétences à des organes communs (gouvernance multi-niveau).
L’Union Européenne rassemble plus de 450 Millions d’habitants et 27 Etats membres. Aujourd’hui,malgré la première crise mondiale généralisée l’UE apparaît comme une zone de moindre instabilité financière, économique et sociale pouvant servir de modèle.
Pour mieux comprendre les entraves qui persistent à ce jour dans la construction européenne, nous présenterons dans un premier temps les bases et les étapes de la construction d’UE , et après nous détaillerons les différences et dossiers ensuspens qui existent dans l’espace européen.
Si l'unification européenne est une idée vieille de plusieurs siècles, son acte fondateur fut la Déclaration du 9 mai 1950 par Robert Schuman, dans la lignée d'une démarche amorcée durant l'entre-deux guerres et portée par des personnalités de divers bords politiques : à côté des démocrates-chrétiens comme Schuman, Konrad Adenauer ou encore Alcide deGasperi, on trouve des socialistes comme Paul-Henri Spaak et des personnalités difficilement classables comme Jean Monnet ou Altiero Spinelli. Initiant un processus visant à « remplacer les rivalités nationales par une union de peuples dans la liberté et la diversité »4 de ces fondateurs sont depuis regroupés sous l'appellation de « Pères de l'Europe ».
La zone euro (ou Union économique et monétaire -UEM) est l'ensemble géographique constitué par les 16 pays de l'Union européenne qui ont adopté l'euro comme monnaie nationale. Plusieurs critères sont nécessaires pour rejoindre la zone euro : il s'agit des critères de convergence du traité de Maastritch.
La zone euro a été créée en 1999 par 11 des 15 pays que l'UE comptait alors, rejoints par la Grèce en 2001, la Slovénie en 2007, Chypre etMalte en 2008, la Slovaquie en 2009 et l'Estonie en 2011.
La Suède et le Danemark ont décidé lors de référendums qu'ils n'adoptaient pas l'euro pour l'instant ; le Royaume-Uni ne participe pas à la monnaie unique.
Les 17 États membres constituant la zone euro sont : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, Chypre, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, leLuxembourg, Malte, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie.
Partie 1
En 1951 prend naissance avec une première institution la Communauté Européenne du charbon et de l’acier (CECA)
L'UE est régie par deux traités fondamentaux : le traité de Rome, signé le 25 mars 1957 et entré en vigueur le 1er janvier 1958(création de la communauté économique Européenne et de la communauté Européennede l’énergie atomique), et le traité de Maastricht, signé le 7 février 1992 et entré en vigueur le 1er novembre 1993. À la suite de la tentative avortée de les remplacer par un traité constitutionnel unique, ces deux traités ont été conservés et amendés par le traité de Lisbonne, signé le 13 décembre 2007 et entré en vigueur le 1er décembre 2009.
Les institutions de l’UE constituées par...
tracking img