Questionnaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Cadi Ayyad
L’Ecole Supérieure de Technologie-Safi
Département: Techniques de management

Exposé sous le theme:

Audit des assurances

Réalisé par:
Fatima-Ezzahra MIRI
Imane RAQUIQ

Sous l’assistance de: Mme RHATAY
[pic]

Introduction

Chapitre I: Notion d’ assurance
* Section 1: Définition
* Section 2: Les risques couverts
* Section 3: Le contratd’assurance

Chapitre II: L’audit des assurances et le “risk management”
* Section 1: Définitions et missions
* Section 2: Déontologie

Chapitre III: Le déroulement de l’audit des assurances
* Section 1: Le but d’un audit des assurances
* Section 2: Les étapes d’un audit des assurances

Conclusion

Introduction:

Les entreprises souhaitent pérenniser leurs investissements.Ils doivent protéger leurs actifs et leurs responsabilités pour garantir la stabilité des capacités d’autofinancement de leurs participations.
Détecter les anomalies et optimiser les couvertures d'assurances de leurs participations, c’est avant tout assurer la qualité et la rentabilité de leurs montages financiers.
C'est pourquoi Les spécialistes réalisent un audit d'assurances.
Ils analysentles risques et évaluent la cohérence des couvertures en fonction du profil et des activités de l’entreprise cible.
Ils rédigent un rapport d'audit qui synthétise les anomalies détectées : les défauts ou insuffisances de garanties mais aussi les éventuels passifs liés aux programmes d’assurance.

Chapitre I: Notion d’assurance

• Section 1: Définition

Selon l’encyclopédie Wikipédia:L'assurance est un service qui consiste à fournir une prestation prédéfinie, généralement financière, à un individu, une association ou une entreprise lors de la survenance d'un risque, en échange de la perception d'une cotisation ou prime.
Par extension, l'assurance est le secteur économique qui regroupe les activités de conception, de production et commercialisation de ce type de service.• Section 2: Les risques couverts

La seule condition à l'assurabilité d'une chose est le risque (ou aléa), c'est-à-dire l'imprévisibilité d'un événement dommageable. En conséquence, sur le principe, il est possible de souscrire une assurance pour tout événement relatif à la propriété d'un bien meuble, à celle d'un bien immeuble, à la vie, à la santé, etc.

Les types de contratsd’assurances les plus communs sont les contrats d'assurance vie et les contrats d'assurance dommage. On distingue les contrats d'assurance de personnes et ceux d'assurance de biens.

• Section 3: Le contrat d’assurance

Selon le dictionnaire juridique:

Le contrat d'assurance est un contrat aléatoire par lequel un organisme dit "l'assureur", qui pour pratiquer l'assurance doit être autorisépar le Ministère des Finances à exercer ce type d'activité, s'engage envers une ou plusieurs personnes déterminées ou un groupe de personnes dites les "assurées", à couvrir, moyennant le paiement d'une somme d'argent dite "prime d'assurance", une catégorie de risques déterminés par le contrat que dans la pratique on appelle "police d'assurance".
Les conventions additionnelles qui sontdestinées à modifier le contrat initial prennent le nom d'"avenants". Cette activité s'exerce dans de très nombreux secteurs (assurance de dommages, assurance de responsabilité, assurance vie, assurance crédit notamment).
Chapitre II: L’audit des assurances et le “risk management”

L'abondance d'articles paraissant dans la presse écrite entretient, involontairement malgré leur désir de bieninformer, une confusion dans les esprits entre l'audit d'assurances et le risk management. La profusion des pages internet sur l'assurance renforce certainement cette confusion dans les esprits peu avertis.
Ce chapitre a pour objectif de mettre fin à cette confusion dans l'esprit de la clientèle, confusion dont les professionnels de ces deux activités distinctes et incompatibles se passeraient...
tracking img