Qui sont les philosophes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui sont les Philosophes ?

Antiquité Gréco-romaine : 6ème s. avt JC – 3ème s. ap JC

Socrate 5eme s. avt JC à Athènes => Apparition Philo.
Contexte important : expérience de la démocratie (Démo : peuple / Cratie : Pvr) Nvlle façon de gouverner les ♂
Apparition de la liberté d’opinion et d’expression publique ce qui permet libre circulation idées. Il a ainsi de nveaux droits et denvlles responsabilités ac pratique du suffrage universel (statut citoyen : droit de vote et de choisir qui les gouverne = démo indirecte) Il y a une assemblée d’élus a Athènes. Les citoyens st tirés au sort pr faire les lois et gouverner. La responsabilité π est entre mains citoyens. A Athènes il y a la pratique de l’esclavage, ils étaient qualifiés d’♂ nn-libres dc nn-citoyens et ne pouvaient êgouverner par des lois : l’esclave est à la Mercie de son maître, il subit et n’est protégé par aucune loi.
Les cités se faisaient souvent la guerre et les vainqueurs s’octroyaient le droit de faire des perdants des esclaves (Aristocratie = gvrnemt des meilleurs) Les meilleurs étaient ceux qui ramenaient des victoires au peuple. C’est un régime d’aristocratie guerrière. Pers ne croyait à la démo,on disait que ça allait devenir l’anarchie.
La loi n’est plus dictée par Dieu ni par un chef dc le peuple doit se donner ses propres lois et se convaincre de la nécessité de s’obéir, c’est dc un grd changmt de mentalité. Comme ils ont inventé la démo, ils ont inventé de nvlles pratiques ds la justice : tribunaux de justice avec jury populaire dc nveau droit de défense et ainsi nveaux métiers(avocat, juge…)
Cela => apparition des Sophistes : puissants ds ts pts de vue car proches de la π et très riches. Ils sont experts en rhétorique (art de faire de très beaux discours) allié à l’art de la persuasion. Ils donnent des cours très chers à de jeunes athéniens qui veulent faire une carrière π. Ds le contxt démocratique, pr obtenir le pvr il faut obtenir suffrage du peuple, opinion publique.Ce nveau fait π => le dvlpmt de nveaux métiers, il y a dc un lien de cause à effet inévitable.
Il y a un nveau régime du coup apparaissent des techniques pr influencer l’opinion : techniques de communication, argumentation qu’on appelle persuasion (passe par les sentiments, émotion, sensibilité) Un fonctionnemt sensible c’est attraction par répulsion (système binaire) on est attiré par qq chosequi ns semble plaisant. Qd on est ds la persuasion on fait des discours qui utilisent bcp l’imagination, les images qui impressionnent. On distingue persuasion de conviction (passe par la logique, la raison) Il y a appel à une faculté, on essaie d’amener qqun à penser ce qu’on pense : qq chose qui se passe indépendamt du vrai et du faux. C’est lié à la nvlle pratique de justice : il faut ê capablede faire croire l’innocence de qqun qui est coupable. Ils vont essayer de «sauver leur peau».
Socrate agit par prise de parole publique ds la cité et provoque des discussions publiques : les idées circulent ds ts les sens. Il incarne un souci de vérité, d’objectivité et s’oppose au Sophistes. Il veut encourager ses concitoyens à utiliser leur raison plutôt que de se faire influencer par lesSophistes pr les aider à discerner les opinions légitimes et illégitimes. Son 2eme désir : la rechch de liberté authentique ( = liberté de penser en philo = liberté d’esprit ) La démo donne un droit π qui est la liberté d’opinion dc chacun est libre d’affirmer tout ce qui lui plait ( liberté d’opinion π, religieuse…) dc liberté de faire circuler tt et rien, des préjugés(juger sans savoir), des idéesreçues, des réflexions profondes … Socrate est un chasseur d’illusion. Il existe 2 registres d’illusion :
- l’illusion qui consiste à croire savoir dc à ne pas savoir, ignorer ce qu’on ne sait pas
- l’illusion de croire être libre dc de croire que ce qu’on pense est notre pensée, notre illusion autremt dit ne pas avoir conscience de ce qu’on vient de dire (pvr d’influence) Se croire...
tracking img