rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Utilisation du logiciel Audacity

Quelques conseils avant de commencer :
- se donner des contraintes : par exemple, n’utiliser que 3 sons différents (en les copiant,
en les modifiant), ou n’utiliser que les échos et les changements de hauteur…
- essayer de donner l’impression de silence, de presque rien à certains moments
- se donner une forme : des sons qui reviennent comme un refrain, uneaccumulation, un
moment de tension suivi ou non d’une détente…
- réfléchir à la façon de commencer le morceau, de le terminer (entrées et fins brusques,
plus fondues…)
- ne pas utiliser toutes les possibilités dans le même morceau, comme pour exposer un
catalogue !
Les commandes de base :
Pour lire les fichiers de son, Audacity fonctionne comme un lecteur de CD
Retour au début

LecturePause

Enregistrement

Les outils de base :
le curseur,

Stop

Placement du curseur à la fin

l’outil « enveloppe »
le « calage temporel »

-

le curseur : il fonctionne un peu comme le curseur d’un traitement de texte
• permet de caler le moment où l’on veut démarrer l’écoute
• permet de sélectionner une partie d’une piste, pour la copier, pour la
supprimer, pour ajouter uneffet…
On n’a donc pas besoin de commande d’avance rapide !
-

l’enveloppe : permet de faire varier le volume d’une sélection
le calage : permet de placer le son où l’on souhaite sur la piste à laquelle il appartient

les zooms : on peut également faire un zoom (3e case) sur la partie que l’on a sélectionnée
(très utile pour « couper » une partie de son !) ou faire apparaître l’ensemble dumorceau à
l’écran (4e case)

Pour démarrer un nouveau morceau (projet) :
Dans le menu projet, on n’utilisera que l’importation de fichiers audio, de type .wav ou .mp3,
l’icône devant le fichier représente une note de musique.

Avec la touche CTRL, on peut importer plusieurs sons à la fois.
Chacun apparaîtra dans une piste différente :

Ici, ce sont des pistes stéréo, on n’entend pas lamême chose dans les 2 hauts parleurs !

Créer des pistes : dans le menu projet, on peut créer une nouvelle piste audio ou stéréo, qui
se place automatiquement en bas de la liste. Si on veut avoir une vue d’ensemble de toutes les
pistes : menu affichage afficher toutes les pistes
Les effets :

Faire bouger le curseur
Puis écouter le résultat, pour le corriger
ou le garder

Pour lesmorceaux de musique, les chansons, on
utilise la tonalité, ou les demi-tons, en particulier
pour accorder deux morceaux entre eux.
Si la hauteur n’est pas définie harmoniquement,
on peut utiliser la fréquence ou le pourcentage,
par exemple pour des bruitages

On peut changer la durée d’un son de deux façons :

Pour les morceaux de musique, on
utilise le BPM.

La durée en secondes esttrès utile pour
adapter la durée du morceau à celle de
l’image !

Cet effet est utile pour donner
l’impression d’un disque ou d’une
bande magnétique qui ne tourne pas
à la bonne hauteur

Le facteur de décroissance est l’intensité
de l’écho : plus le nombre est faible plus
l’écho est faible ; avec Audacity, on peut
avoir un écho plus fort que le son
initial !
Mais la véritable impressiond’écho,
comme dans la nature, est le « delay »

Ces effets donnent l’impression que le son
est traversé par une sorte de « vague ».
Faire plusieurs essais en variant les
curseurs et les valeurs.
Le « wahwah » est plus facile à utiliser
dans un premier temps.

Attention, le nombre de répétition ne
prend pas en compte le son de base. Ici
on aura le son 11 fois « en boucle ».

L’effetobtenu comme dans une grande pièce vide, la réverbération :

Une sorte de générateur de parasites…

Amplitude de l’effet
Vitesse du « tremblement »

Autres effets intéressants :
- Amplification des basses, qui assourdit le son
- Fondre en ouverture : le volume du son augmente progressivement
- Fondre en ouverture : le volume du son diminue progressivement, idéal pour une fin
de...
tracking img