Recit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Maîtres et valets au théâtre

Molière
Les Fourberies de Scapin, Acte I, scène 4 (extrait)

ARGANTE, apercevant Sylvestre.

Ah ! ah ! vous voilà donc, sage gouverneur de famille, beau directeurde jeunes gens !

SCAPIN

Monsieur, je suis ravi de vous voir de retour.

ARGANTE

Bonjour, Scapin. (À Sylvestre.) Vous avez suivi mes ordres vraiment d'une belle manière, et mon fils s'estcomporté fort sagement pendant mon absence !

SCAPIN

Vous vous portez bien, à ce que je vois ?

ARGANTE

Assez bien. (À Sylvestre.) Tu ne dis mot, coquin, tu ne dis mot.

SCAPIN

Votrevoyage a-t-il été bon ?

ARGANTE

Mon Dieu, fort bon. Laissez-moi un peu quereller en repos

SCAPIN

Vous voulez quereller ?

ARGANTE

Oui, je veux quereller.

SCAPIN

Et qui, Monsieur?

ARGANTE, montrant Sylvestre.

Ce maraud-là.

SCAPIN

Pourquoi ?

ARGANTE

Tu n'as pas ouï parler de ce qui s'est passé dans mon absence ?
SCAPIN
J'ai bien ouï parler de quelque petitechose.
ARGANTE
Comment, quelque petite chose ! Une action de cette nature ?
SCAPIN
Vous avez quelque raison...
ARGANTE
Une hardiesse pareille à celle-là ?
SCAPIN
Cela est vrai.
ARGANTE
Unfils qui se marie sans le consentement de son père ?

SCAPIN

Oui, il y a quelque chose à dire' à cela. Mais je serais d'avis que vous ne fissiez point de bruit.

ARGANTE

Je ne suis pas decet avis et je veux faire du bruit, tout mon soûl. Quoi tu ne trouves pas que j'aie tous les sujets du monde d'être en colère ?

SCAPIN

Si fait ! j'y ai d'abord été, moi, lorsque j'ai su la chose,et je me suis intéressé pour vous jusqu'à quereller votre fils. Demandez-lui un peu quelles belles réprimandes je lui ai faites, et comme je l'ai chapitré sur le peu de respect qu'il gardait à unpère dont il devait baiser les pas. On ne peut pas lui mieux parler, quand ce serait vous-même. Mais quoi ! je me suis rendu à la raison et j'ai considéré que, dans le fond, il n'a pas tant de tort...
tracking img