Regrets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
j'avais un trésor et je l'ai dilapidé!

au lieu de la chérir, de l'entourer d'affection et d'attentions chaque jour

de remercier Dieu pour cette chance, pour ce don du ciel, de la préserver,d'oter les cailloux sous ses pieds...
d'être prés d'elle, de la serrer tendrement dans mes bras,

d'être attentif à ses désirs

de la caresser doucement,

de lui faire l'amour si elle en avaitenvie et pas seulement moi

de lui éviter d'aller chaque jour à un travail pénible qu'elle n'aime pas

de découvrir ensemble des nouveaux pays, des nouvelles sensations, la beauté du monde
del'emmener au spectacle, de découvrir l'art main dans la main

au lieu de tout ça et de tant de choses encore trop nombreuses pour remplir plusieurs vies toutes plus belles les unes que les autres

moiqui pouvait le faire , il suffisait que je l'écoute

elle qui m'aimait
:avec patience , qui était prête à me donner en retour son temps, son corps et son esprit

prête à supporter ma bêtise depauvre type pas fini

elle était prête à m'aider à m'améliorer, elle me disait comment faire

elle ma belle

j'étais sa bête , je croyais que c'était un jeu de s'appeler la Belle et la Bêtej'étais vraiment une bête: un animal cruel et vicieux

elle a supporté des années mon égoïsme et mon manque d'attentions, se contentant des quelques miettes de bonté qui venaient de je ne sais où...sans doute d'une partie de moi que le diable avait oublié de salir

et puis un jour ce méchant diable sans doute pour se distraire un peu s'est dit:"tiens si on changeait de victime"!

il apermis à la belle d'abord de s'ouvrir à un autre homme

il a bien pris soin de le choisir avec assez de défauts pour que la belle n'échappe pas à ses griffes de démon

et le premier : il lui a oté lebandeau en lui disant regarde ce que tu as fait pauvre petit homme

car maintenant tu es un homme et plus une bête qui vit selon ses instincts

et tu vas souffrir
comme la femme a souffert...
tracking img