Revue de presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DD : SGE info il est 9h. C’est l’heure de la revue de presse quotidienne sur notre antenne qui aura pour thème aujourd’hui, la gestion de l’environnement sur les 4 derniers mois. A mes côtés, nos chroniqueurs habituels, Elise Jardin, Grégory Lecocq, et Gilles Renou.
On commence tout de suite avec Gilles Renou :

Gilles : Oui, tout d’abord un des sujets politique brûlant ayant beaucoup remuél’actualité de la gestion de l’environnement de ces derniers mois : le changement de cap du gouvernement de Nicolas Sarkozy avec l’abandon d’une de ses mesures phares : la taxe carbone.
Cela a fait la une de la plupart des journaux le 24 mars c’est-à-dire le lendemain de l’annonce faite par François Fillon .
« Sarkozy boit la taxe » titre Libération en Une, avant d’analyser : « Après l’échec desrégionales, Sarkozy renonce à séduire les écologistes.
Le Figaro, utilise une nuance sémantique, et titre en une, non pas sur Sarkozy, mais sur son premier ministre : « Fillon renvoie la taxe carbone à plus tard ».

DD : Réaction et commentaire également de la tribune

Elise : La Tribune salue ouvertement le retrait de la taxe : Sarkozy renonce, l’industrie respire ».

DD : Que disent lesjournaux satyriques ?

Grégory : Le Canard Enchaîné, en faisait également sa une, avec ce titre sarcastique comme toujours : « Un Grenelle, des Gros nuls ».

DD : Voilà pour les gros titres, voyons maintenant en détail les réactions des politiques.

Elise : Quelques jours plus tard, a suivie la riposte de la secrétaire d’etat à l’ecologie, Chantal Jouanno, dans un entretien publié dansLibération, le jeudi 25 mars. «J’accuse » dit elle, le Medef d’être à l’origine de l’abandon de la taxe carbone au nom de la compétitivité des industries françaises.

Gilles: Après avoir déclaré dans le journal la Tribune, qu'elle était "désespérée", elle en a rajouté une couche, s'attaquant même (sans le nommer) à Nicolas Sarkozy.
"Non, je ne laisserai pas faire taire l'écologie. Non, je ne reculeraipas. Non, je ne céderai pas à la petite musique qui vient dire que l'écologie, 'ça commence à bien faire'". Une référence à peine voilée à la phrase prononcée par le président de la République au salon de l'agriculture.

Elise : Mais Rappelons tout de même les paroles du Président concernant la taxe carbone en septembre « une réforme comme la décolonisation, l’élection du président de larépublique au suffrage universel, l’abolition de la peine de mort, et la légalisation de l’avortement ».

citation
DD :est ce tout bénef pour le Medef ?
Greg: En effet, chere DD le Medef déclare dans le Monde que la compétitivité des industries françaises aurait été mise en danger, elles auraient accumulé le système des quotas européens en plus de la taxe carbone.
DD: l’application de la taxecarbone, présentait de nombreuses difficultés dans l’application.
Greg: La taxe aurait conduit à ce que 93% des émissions d’origine industrielle hors carburant, soient exonérées de contribution carbone. C’est pourquoi selon Jean François Copé, il est nécessaire d’instaurer une taxe carbone au niveau européen.
DD : Qu’en est il Elise du point de vue des écologistes ?
Elise : Nicolas Hulot exprimeson mécontentement en retirant sa fondation du Grenelle de l’Environnement.

Citation

DD: D’autres associations écologistes réagissent également.

Elise : Greenpeace met en doute dans Aujourd’hui en France, les engagements de Nicolas Sarkozy vis à vis de l’environnement. Ils ont en effet réagit en envoyant une lettre ouverte au président de la république. Ils demandent entre autre si leprésident leur réserve « pour demain l’abandon du grenelle ».

Transition

Gilles: Les écologistes ont peur que l’abandon de la taxe carbone soit un signe de l’abandon d’actions pour l’environnement.
Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts dans une déclaration du 30 mars sur LCI se dit estomaquée de la façon dont le président de la République peut se dédire". Pour la patronne des...
tracking img