Revue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2574 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Revue de presse
International
L’Affaire Dominque Strauss-Kahn
Chronologie de l’affaire
Le samedi 14 mai, vers midi (heure usa et 18h heure fr) une femme de chambre du Sofitel accuse DSK d’aggression sexuelle et ses collègues appellent la Police.
A 12h28 DSK quitte l’hôtel tandis que les policiers arrivent vers 13h30
A 15h40 alors qu’il est à l’aéroport JFK, DSK appelle le Sofitel poursignaler l’oubli de son telephone portable mais la police écoute la conversation
A 16h45 il est arrêté alors qu’il venait d’embarquer dans l’avion.
Il est amené dans un comissariat de Harlem, entendu par les policiers il est ensuite formellement identifiée par la femme de chambre comme étant son agresseur présumé. Il est donc incuplé par un Juge « d’agression sexuelle et tentative de viol ».
Vers3h du matin le dimanche, heure usa, il sort du comissariat menotté pour subir un examen medico-légal .
Lundi matin très tôt, il est transféré très tôt vers un tribunal de Manhattan et est présenté à un juge vers 12h15, à 12h30 le juge refuse sa libération sous caution. DSK est maintenu en détention jusqu’à vendredi lors de la première audience.
Tout est parti d’un tweet.
Avant de se retrouverpropulsée à la Une de la presse internationale, l'information de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, pour "agression sexuelle" présumée, a d'abord été diffusée sur Twitter. Le premier à l'avoir évoquée sur le réseau était un jeune militant UM
Samedi 14 mai à 22h59, Jonathan Pinet, membre des Jeunes Populaires ayant notamment participé au lancement d'un site dénonçant "les mensonges de lagauche", publie le message suivant sur Twitter : Un pote aux Etats-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hotel a NYC il y a une heure.
Trois minutes plus tard, il précise : son "pote" a eu vent de cette information par une troisième personne, qui selon nos informations travaillerait au restaurant du Sofitel où séjournait Dominique Strauss-Kahn.
Mais à minuit etdemi, heure de Paris, le site du New York Post puis celui du New York Times confirment l'arrestation du patron du Fonds monétaire international (FMI). Le NYT donne même des détails : "il était 16 h 45 [22 h 45, heure de Paris] quand des enquêteurs en civil de l'Autorité des ports de New York et du New Jersey ont soudainement embarqué à bord du vol Air France 23 (...) et emmené M. Strauss-Kahn engarde à vue". Pas question, donc, d'une arrestation à l'hôtel Sofitel une heure auparavant.
Le déroulement de l’audience
Liberation du mardi 17 mai 2011
Figaro du mardi 17mai 2011
Donc depuis lundi soir, DSK est incarcéré dans la prison de Rikers Island jusqu’à vendredi.
Conséquences
FMI : Depuis dimanche l’intérim est assurée par le numéro 2 de l’organisation, John Lipsky. LibérationEconomiques : La Grèce.
Même si DSK n’a pas que des admirateurs au FMI, sa gestion de la crise de la dette en Europe faisait quasiment l’unanimité. Or le scandale éclate au moment même où cette crise s’aggrave, la Grèce risquant sous peu de devoir négocier un second plan d’aide. Le Wall Street Journal rappelle ainsi que Dominique Strauss-Kahn «a joué un rôle clé dans la coordination de la réponsecommune aux différents plans de sauvetage d'urgence de la Grèce, l'Irlande et du Portugal». C’est lui qui avait réussi à mettre d’accord les pays européens sur ces plans d’aide. Au moment de son arrestation, DSK était d’ailleurs attendu en France pour étudier ces questions avec Angela Merkel, la chancelière allemande, avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro lundi soir.
Toujoursplus d’austérité pour L’Irlande et la Grèce?
Le très probable départ de Dominique Strauss-Kahn, qui a pour le moment été remplacé par son numéro 2 John Lispky, est donc un coup dur pour ces négociations. «C’est un peu comme un navire qui perdrait son capitaine expérimenté au moment où la mer devient difficile», compare dans une tribune Jan Randolph, directeur du cabinet d’analyse IHS Global...
tracking img