Rire est le propre de l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il s’est passé beaucoup de choses sur la pelouse de Gerland ce dimanche. Cinq buts ont été marqués mais le sentiment qui prédomine à lafin est une très grosse frustration. Du rythme, de la tension, du spectacle et des buts, il y avait tout dans cet OL-OM qui a respectéla tradition. Le seul qui n’a pas été à la hauteur fut finalement l’arbitre. L’international, et présent à la coupe du Monde cet été,Stéphane Lannoy, a gâché la soirée. Celle de l’OM et de ses supporters bien évidemment.
Un but parfaitement valable refusé à Remy aprèsun quart d’heure de jeu, un gentil penalty accordé à Lyon et une main de Cris dans la surface non-signalée… Ça fait beaucoup. Alorscertes, l’OM a encaissé trois buts mais quand même. Il n’y a rien de chauvin à dire que les Olympiens méritaient beaucoup mieux au sortir deleur soirée à Lyon. A leur discrédit, il faudra mettre le but de Cris à cinq minutes de la fin qui offrait la victoire à l’OL alors quel’OM avait su remonter deux buts aux Gones en à peine dix minutes ! Les conséquences sont lourdes car le retard sur Lille se portedésormais à 4 unités alors que quatre matches sont encore à disputer. C’est beaucoup et peu à la fois en sachant le programme qui attend lesDogues jusqu’à la fin mais le retard aurait vraiment dû être moindre à l’issue de cette 34e journée et de cet intense «Olympico.
tracking img