Rockwell

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1178 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Norman Rockwell est un illustrateur américain né à New York le 3 février 1894, et mort à Stockbridge (Massachusetts) le 8 novembre 1978 (à 84 ans). Peintre naturaliste de la vie américaine du XXe siècle.
Extrêmement célèbre aux USA, surtout dans les années 50 car il illustre la couverture du magazine Saturday Evening Post pendant des décennies, illustre le roman Tom Sawyer, fait des affiches depubs. Il réalise des affiches qui illustrent le discours de Roosevelt en 1943 durant cette année il participe à l’effort de guerre en publiant l’affiche The four Freedoms, distribuée dans le monde entier. Sa peinture est caractérisée par un très grand réalisme, un souci du détail expressif : ses œuvres tardives sont influencées par la concurrence de la photo, au point qu'il est parfois difficilede les distinguer.
Trois mots résument son style : réalisme, humour, narration : ce sont souvent des illustrations qui semblent raconter des histoires, généralement avec tendresse comme dans Le fugitif (The runaway).
Huile sur toile de 1 mètre sur 80 cm environ.
Le titre du tableau se comprend tout de suite : L’auteur réalise un autoportrait d’un peintre, qui peint son portrait reflété par unmiroir. C'est une mise en abîme, on ne sait plus bien lequel est le « vrai », il nous montre toutes ses facettes et non pas le choix délibéré de son meilleur profil.
Tous les éléments de l'atelier d'artiste, en bataille, les pinceaux et les tubes de peinture ouverts trainent partout, des reproductions d'artistes sont accrochées à la toile, un livre d'art est ouvert, un seau qui semble servir depoubelle ou de rangement : c'est un artiste au travail que l'on voit, revêtu de sa chemise de peintre ; nous assistons à l'œuvre en train de se réaliser et non au résultat final, comme si nous étions dans le secret de la création …
Certains éléments donnent une profondeur à son autoportrait en le mettant en perspective parmi d'autres symboles : ainsi, les reproductions affichées, sans doute commedes modèles sont celles de Van Gogh, Dürer, Picasso : de grands maitres dont les autoportraits sont extrêmement célèbres ! Elles donnent une certaine solennité, un gage de sérieux ; le miroir dans lequel il se regarde et dans lequel son image s'encadre donc est un beau miroir au cadre doré, surmonté d'un aigle qui tient le drapeau américain entre ses serres : on peut penser que le citoyenaméricain qui s'y reflète est grandi, anobli par ce symbole ; de même, le casque doré juché sur le haut du chevalet semble renvoyer à des exploits glorieux et rappelle les peintures qui célébraient les actes guerriers héroïques. un cadre prestigieux pour cet autoportrait, placé sous la protection d'illustres et glorieux symboles
Pourtant, le livre d'art posé sans précautions sur la vieille chaise dont lapaille s'effiloche sert surtout de plateau pour un verre de coca (qui penche dangereusement) et un tube de peinture. De la fumée provenant sans doute d'une pipe mal éteinte monte de la poubelle. Le peintre se représente avec des fesses imposantes, placées sur un coussin rouge comme un écrin, les pieds légèrement en dedans dans une attitude un peu ridicule, un vieux chiffon et un portefeuilles dansla poche arrière du pantalon, un nœud papillon un peu inutile autour du cou : il semble se caricaturer lui-même.
le contraste entre les symboles et les détails réalistes crée donc un décalage humoristique, le spectateur est séduit par l'originalité de cet autoportrait qui ne cherche pas à flatter l'ego de son auteur !
Mais le décalage ne s'arrête pas là : le peintre s'est représenté trois foismais les trois images ne sont pas les mêmes ! Nous avons l'impression alors de jouer au jeu des sept erreurs : entre l'image du miroir et celle sur la toile, la technique a changé : le peintre se peint en couleur en train de se peindre, mais le portrait sur la toile est en noir et blanc et ressemble d'ailleurs davantage à un dessin, même s'il se peint un pinceau à la main … sa pipe est...
tracking img