Role du theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A l'aide de personnages caricaturaux, le théâtre peut critiquer les moeurs : certaines personnes ont des traits de caractère particuliers, encore accentués dans les pièces. Molière adit : « Je ne sais s'il n'est pas mieux de travailler à rectifier et à adoucir les passions des hommes que de vouloir les retrancher entièrement » La devise de la comédie apparaît dès lesannées 1620 en France : « Castigat ridendo mores » : Elle corrige les moeurs par le rire. Dans L'Avare, Harpagon est une caricature de personne intéressée uniquement par l'argent etdélaissant son entourage (...)

Ce concept de catharsis est à l'origine du théâtre : il apparaît chez Aristote dans La Poétique. La catharsis est l'une des fonctions de la tragédie. Envoyant représentés sur la scène les conflits qui le rongent, le spectateur en ressort purgé et purifié. Le propos d'Aristote a été déformé chez les classiques qui lui donnent une valeur nonplus ontologique et existentielle mais morale. . (cf. Racine et Corneille pour qui la catharsis doit « modérer, rectifier et même déraciner en nous la passion » amoureuse afin de larendre conforme à la raison.) 2) Les moyens de la catharsis Les moyens de la catharsis, de la résolution de ce conflit intime qui ronge le spectateur ont évolué avec le temps : ils'agit ici de faire état de cette évolution dans l'histoire du théâtre à travers deux exemples : Ex : · Les moyens de la catharsis selon Aristote : la tragédiepour réussir son effet cathartique doit faire ressentir au spectateur terreur et pitié (cf. dans Oedipe Roi : terreur inspirée par les actes de violence d'Oedipe - qui se crève les yeux -et pitié face au sort de cet homme, vaincu par son destin) . utilisation des ressorts de la mimesis ici : il y a une identification du spectateur aux personnages représentés sur scène.
tracking img