Romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jérémie CURDY Physique
Damien DECROUX
2nd 1
La Lumière
{draw:frame}
{text:soft-page-break} sommaire
1°/ Présentation
Qu'est-ce-que la lumière blanche ? 2°/ Différentes lumières
lumières célestes
lumières chimiques
lumières quantiques
lumières électriques
autres lumières
3°/ Monochromatisme – Polychromatisme
4°/ Vitesse dela lumière
5°/ Phénomènes optiques
diffusion
diffraction
réfraction
réfraction
interférences
6°/ Historique – Savants – chercheurs
{text:soft-page-break} Présentation
Qu'est-ce que la lumière ?
La lumière est aussi bien émise par le soleil que par une ampoule électrique. Elle se déplace à la vitesse de 300000km/s.
Elle est formée d'unmélange de couleurs : ce sont les couleurs de l'arc-en-ciel qui composent le "spectre" de la lumière visible.
On distingue sept couleurs : le rouge, l'orange, le jaune, le vert, le bleu, l'indigo et le violet.
Pour visualiser toutes les couleurs contenues dans la lumière blanche, il suffit d'observer la surface d'une bulle de savon ou d'un disque laser.
La lumière est alors décomposée : c'estle phénomène de diffraction. Dans un arc-en-ciel, ce sont les gouttes d'eau en suspension dans l'atmosphère qui décomposent la lumière du soleil.
James C. MAXWELL
(1831-1879)
Les ondes lumineuses ne sont qu’un cas particulier des ondes électromagnétiques !
Superposition d’un champ électrique et d’un champ magnétique.
{draw:frame}
{text:soft-page-break} La lumière, comme toutphénomène de déplacement, peut se concevoir comme une onde ou comme un flux de particules (appelées en l'occurrence photons).
Les équations de Maxwell, ou pour les cas simples les lois de l'optique géométrique, décrivent bien le comportement de ces ondes. Cette description classique est la plus utilisée pour expliquer la propagation de la lumière, y compris des phénomènes compliqués comme laformation d'un arc-en-ciel.
Différentes lumières
__
Lumières célestes:
{draw:frame}
Le Soleil et plus généralement les étoiles produisent plus de rayonnement qu'ils n'en reçoivent.
La Lune et plus généralement les petits corps célestes (les planètes et leurs satellites, les astéroïdes, les comètes, etc.), produisent moins de rayonnement qu'ils n'en reçoivent.
Certaines planètesgéantes (comme Jupiter ou Saturne) produisent un peu plus de rayonnement qu'ils n'en reçoivent, mais pas suffisamment pour être facilement visibles à l'œil nu depuis la terre.
Dans les deux cas, ces corps sont lumineux par réflexion de la lumière du Soleil.
{text:soft-page-break} Les étoiles filantes sont échauffées par la friction avec l'air et finissent par y brûler. Ce phénomène est source delumière.
Lumières chimiques :
{draw:frame}
Certains organismes vivants : poissons, mollusques, lucioles et vers luisants, sont le siège de réactions chimiques productrices de lumières.
Les chauffages intenses, donc les combustions en général, produisent de la lumière :
-liquide : les lampes à huile, à pétrole, ou à gaz,
-solide : les bougies, chandelle (chandelier), cierge.{draw:frame}
Lumières quantiques :
-la fluorescence
-les lasers
-les lampes à vapeur de mercure ou de sodium
-les plasmas tels que ceux produits par les éclairs
dans les orages
Ils produisent de la lumière issue de phénomènes quantiques au cœur des atomes. Ce phénomènes peut être obtenu par l'excitation des électrons, peut être obtenu par excitation, puis désexcitation de cesélectrons, qui en retournant à leur niveau d'énergie habituel, émettent des photons (lumière).
{text:soft-page-break}
{draw:frame} Lumières électriques :
__
Les lumières électriques sont les
sources les plus courantes de
lumière, aujourd'hui sont :
-lampadaires
-spots
-phares
-lampes-torches, etc
Elles peuvent utiliser un
phénomène de chauffage ou un...
tracking img