Rupture et mutation de 1789 a 1815

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ruptures et mutation de 1789 a 1815
Histoire

A.La France à la veille de la Révolution

Une société inégalitaire :
Des ordres, Clergé, Noblesse et Tiers état qui représente 98% de lapopulation. Et il existe des privilèges différents pour les groupes sociaux.

Un pouvoir politique absolue de droit divin : un roi tout puissant mais en réalité aux pouvoirs limités par les privilèges.C’est un roi thaumaturge.

Une crise généralisée :
Morale, du fait des critiques des philosophes des lumières, qui au nom de la raison, s’attaquent aux privilèges.
Economique et sociale avec dansles années 1780 l’augmentation de la misère.

B.La rupture avec l’ancien Régime

Le roi convoque en mai 1789 des Etats généraux : Tous les ordres envoient des délégués pour conseiller lesouverain.

Mais les députés du tiers état se proclament assemblée nationale et revendiquent une partie du pouvoir du roi ( juin 1789) : Souveraineté nationale, le peuple détient une partie du pouvoirpolitique.

Et après les troubles sociaux de l’été (14 juillet) l’assemblée proclame la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (août) Abolition des privilèges et donc égalité, devant la loi,des Français qui sont devenus des citoyens.

C. L’impossible entente entre le roi et la nation( 1790-1792)

En septembre 1791 la nouvelle constitution crée une monarchie constitutionnelle avec laséparation des pouvoirs entre le roi et une assemblée élue.

Mais au mois de juin le roi avait tenté de s’enfuir et est soupçonné de trahison. Le roi joue double jeu et espère la victoire desarmées étrangères. De plus le roi s’oppose à certaines lois.

Et en août 1792 avec le risque de défaite militaire de la France une partie du peuple les sans-culottes, attaque le palais des tuileries etl’assemblée législative suspend la monarchie.

Origine :
Politique : monarchie absolue voulue par dieu Economique : Misère, dispense de la cour
Social : misère, trois ordres différents...
tracking img