Sartre et imagination

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Culture générale : Le Rêve

Wikipédia :

Le rêve correspond aux perceptions, aux émotions et aux mouvements que nous éprouvons au cours du sommeil, dont nous nous souvenons consciemment au réveil, et dont le souvenir s'efface alors très rapidement. Cependant, nous ne nous rappelons que des rêves qui précèdent immédiatement le réveil, et ne prenons pas conscience des autres.
Plus précisément,le rêve se définit comme un état hallucinatoire sensoriel (surtout visuel), émotionnel et moteur, qui résulte de l'auto-stimulation du cerveau déconnecté du monde extérieur lors des sommeils profond 1 et paradoxal. Le rêve, en effet, n'est généré ni par les stimulations sensorielles issues des organes des sens, ni par la volonté du sujet, mais par une "activité automatique" du cerveau lui-même :par exemple, par l'activation cyclique d'une région du tronc cérébral appartenant à la formation réticulée mésopontique lors du sommeil paradoxal.

Interprétation en psychanalyse

Dans la théorie psychanalytique freudienne
Articles détaillés : Interprétation des rêves selon Freud et la psychanalyse et Travail du rêve.
Selon Sigmund Freud, l'« interprétation des rêves est la voie royale quimène à l'inconscient ». Pour Freud les rêves sont des réalisations hallucinatoires de désirs refoulés dans l’inconscient. Le contenu manifeste du rêve est le produit d'un travail intrapsychique qui vise à transformer le contenu latent, par exemple un désir œdipien en un contenu manifeste, en l'occurrence, le souvenir puis le récit du rêve au psychanalyste. La cure psychanalytique vise - entre autres- par le travail d'interprétation à l'analyse des rêves. Les associations du patient sur son rêve, en liens avec celles des séances et la dynamique transféro-contretransférentielle, mènent au contenu latent et visent la perlaboration. Le travail du rêve repose sur quatre procédés24. Tout d'abord, le rêve condense, comme s'il obéissait à un principe d'économie. En une seule représentation sontconcentrées plusieurs idées, plusieurs images, parfois des désirs contradictoires. Deuxièmement, le rêve est décentré et le désir déformé est fixé sur un autre objet que celui qu'il vise, ou sur de multiples objets jusqu'à l'éparpillement. Il y a un déplacement de l'accent affectif. Par ailleurs, le rêve est une illustration (« figurabilité ») du désir en ce qu'il ne l'exprime, ni en mots, ni enactes, mais en images ; ici joue le travail de symbolisation25. Enfin, le rêve est aussi le produit d'une activité également inconsciente, mais très proche de l'activité vigile en ce qu'elle s'efforce de lui donner une apparence de vraisemblance, d'organisation, de logique interne (ou « élaboration secondaire »). Au niveau épistémologique, le geste de Freud consiste à réintroduire la productiononirique dans la psychologie26. Il rompt avec l'idée romantique d'un rêve contenant une clé ou un secret et seul le travail du rêve en explique la nature : la production à la fois complexe et immanente de la psyché qui s'apparente à un rébus. Cette théorie des rêves (Traumlehre) est selon Freud ce par quoi la psychanalyse a pu s'élever de simple thérapeutique à une métapsychologie générale du psychisme.En effet, la science du rêve en psychanalyse fonde tout le reste de son édifice théorique : « Le rêve prend sa signification paradoxale en ce qu'il montre l'inconscient à l'œuvre chez tout sujet et que, comme prototype normal, il éclaire sur cette autre formation jumelle qu'est le symptôme névrotique »27.

En psychologie analytique

C'est dans deux ouvrages, L'Homme à la découverte de sonâme28 et Sur l'interprétation des rêves29 que le psychiatre Carl Gustav Jung développe sa conception du rêve. Pour lui, les rêves sont aussi une porte ouverte sur l'inconscient, mais il élargit leurs fonctions par rapport à Freud. son interprétation et sa fonction dans la psyché diffèrent de la perspective freudienne. Jung explique en effet que « la fonction générale des rêves est d'essayer de...
tracking img