Sida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (593 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
B) Le Sida

a) Son origine:
  Le sida est l abréviation de "syndrome d'immunodéficience acquise ». C'est un phénomène apparu au début des années quatre-vingts (lorsque les Etats-Unisvenaient d'avouer qu'ils avaient perdu la guerre contre le cancer.)

  Cela commence par l'hospitalisation à Los Angeles d'un jeune homme homosexuel. Il est fatigué, fiévreux et a des insomnies. on netrouve rien. On pratique des examens plus poussés. On découvre alors qu'il lui manque la quasi-totalité des lymphocytes T4, dont le rôle est de coordonner les combats contre les micro-organismes.
   . Deux autres homosexuels sont par la suite atteints des mêmes symptômes.
  Ce qui amène un médecin à penser qu'il doit s'agir d'une maladie sexuellement transmissible non répertoriée et il fautdonc la découvrir.

b) chiffres et question du logement :

 En 2005, 6 700 personnes ont découvert leur séropositivité VIH. Ce chiffre est stable . Les populations les plus touchées restent leshomosexuels et les personnes d'Afrique subsaharienne. A paris un gay sur 5 est séropositif. Aujourd'hui on compte environ 130000 séropositifs.

sur quelles données chiffrées s’appuyer pour leslogements dont la population contaminée a besoin ?
Ce sont des dizaines de demandes de logements pour des personnes infectées et en difficultés sociales que les associations sociales doivent gérer.Depuis les comportements à risques n’ont jamais été aussi visibles. L’épidémie continue de s’installer touchant tout type de population. L’absence de données et le fait que nombre des personnescontaminées ne recourent pas aux associations fait comprendre que la demande en logement est bien plus importante qu’on ne pourrait imaginer. Des listes sida en attente de lieux d'habitation se constituent àParis depuis des années sans aucun regard  des politiques. (par exemple , La droite ne souhaite pas attribuer de logements aux personnes malades du sida, qui, en théorie, votent plus à gauche...
tracking img