Sujet francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1938 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Singularité de la poésie et du poète
Vous devez lire la totalité du dossier (textes et questions) avant de choisir le travail d’écriture. Les questions sont communes à tous les sujets : elles vous permettent d’approfondir la lecture des textes. Documents A – Charles Baudelaire, II, « L’albatros », Les Fleurs du mal, 1857. B – Théophile Gautier, « Le pin des Landes », Espanã, 1845. C – TristanCorbière, « Le crapaud », Les Amours jaunes, 1873. D – Jacques Roubaud, « Le lombric », Les Animaux de tout le monde, 1990. E – Guillaume Apollinaire, « La colombe poignardée » Calligrammes, 1918.

Questions
m 1. Sur quel procédé stylistique commun reposent les documents A, B, D d’une part, C et E d’autre part? Quel point commun présentent ces deux procédés de style ? En quoi réside lasingularité du document E ? (2 POINTS) m 2. Distinguez les registres de ces différents poèmes. (2 POINTS)

Écriture
m Sujet I : Commentaire Vous ferez le commentaire comparé de « L’albatros » de Baudelaire et du « Pin des Landes » de Gautier. m Sujet II : Dissertation « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots », écrit Alfred de Musset dans saNuit de mai. Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur les textes cidessous et sur les poèmes que vous connaissez. m Sujet III : Écriture d’invention Vous imaginerez le dialogue entre un poète partisan de la poésie de la douleur et un poète qui préfère une poésie de la célébration de la vie et du bonheur.

Document A

L’albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommesd’équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers.
5

À peine les ont-ils déposés sur les planches Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté d’eux.
1 Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau,qu’il est comique et laid! 2 L’un agace son bec avec un brûle-gueule , L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait.

10

15

Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de l’archer. Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, II, 1857.

1. Veule : faible. 2. Brûle-gueule : pipe.Document B

Le pin des Landes

5

10

On ne voit, en passant par les Landes désertes, Vrai Sahara français, poudré de sable blanc, Surgir de l’herbe sèche et des flaques d’eaux vertes D’autre arbre que le pin avec sa plaie au flanc ; Car pour lui dérober ses larmes de résine, L’homme, avare bourreau de la création, Qui ne vit qu’aux dépens de ceux qu’il assassine, Dans son tronc douloureuxouvre un large sillon ! Sans regretter son sang qui coule goutte à goutte, Le pin verse son baume et sa sève qui bout, Et se tient toujours droit sur le bord de la route, Comme un soldat blessé qui veut mourir debout.

15

Le poète est ainsi dans les Landes du monde; Lorsqu’il est sans blessure, il garde son trésor. Il faut qu’il ait au cœur une entaille profonde Pour épancher ses vers, divineslarmes d’or !
Théophile Gautier, España, 1845.

Document C

Le crapaud

5

10

Un chant dans une nuit sans air… – La lune plaque en métal clair Les découpures du vert sombre. …Un chant ; comme un écho, tout vif Enterré, là, sous le massif… – Ça se tait : Viens, c’est là, dans l’ombre… – Un crapaud! – Pourquoi cette peur, Près de moi, ton soldat fidèle ! Vois-le, poète tondu, sans aile,Rossignol de la boue… – Horreur ! – … Il chante… – Horreur !! – Horreur pourquoi ? Vois-tu son œil de lumière… Non : il s’en va, froid, sous sa pierre. […] Bonsoir – ce crapaud-là c’est moi.
Tristan Corbière, Les Amours jaunes, 1873.

Document D

Le lombric (Conseils à un jeune poète de douze ans)

5

10

Dans la nuit parfumée aux herbes de Provence le lombric se réveille et...
tracking img