Sujet : « la lecture de l’ensorcelée de barbey d’aurevilly fût pour moi une découverte et une évasion »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« La lecture de l’ensorcelée de Barbey d’Aurevilly fût pour moi une découverte et une évasion »
* Illustrer à l’aide d’exemples précis du roman

Intro

Barbey d’aurevilly est un célèbre auteur du 19 ème siècle originaire de Normandie. Son roman, l’ensorcelée, riche de détails très précis sur cette région prend place dans un petit village de la presque ile du cotentin dont l’on suit lequotidien. D’aurevilly fera intervenir le fantastique en utilisant des superstitions typiques de cette région. Le fantastique apparait donc dans un cadre très réaliste et vérifiable.
De quelles façons d’aurevilly a-t-il pu faire de son roman une découverte et une évasion ?
Nous allons tout d’abord étudier dans une première partie ce que l’auteur nous fait découvrir dans son récit et dans unedeuxième partie l’évasion du quotidien par le fantastique qu’apporte son roman.
1) Découverte

L’Ensorcelée est un roman remarquable par son originalité, en effet on constate une mise en abyme : Une histoire dans l’histoire. Le récit « principal », celui de la vie de l’abbé de la croix Jugan est conté par un fermier, Maître Louis Tainnebouy qui connait bien la région ainsi que sessuperstitions.

* Roman ancré dans la réalité > géographie.

Le récit est ancré dans la réalité, en effet Barbey D’Aurevilly est originaire de Normandie, et place son récit à Blanchelande, dans la presqu’île du cotentin. Tous les lieux évoqués existent dans la réalité et sont vérifiables sur une carte : son livre en plus d’être distrayant est donc une source d’apprentissage sur la géographienormande. Plus précisément, l’auteur décrit précisément la lande de Lessay : faune et flore, il nous renseigne même sur les superstitions qui les rendent redoutables et dangereuses auprès des villageois alentours. Il profite de cette description pour émettre une critique de la société, en effet, ces landes sont une des dernières survivantes de la modernisation. Il dit que la pensée moderne tuel’imagination, ce roman a donc plus d’un intérêt car il nous offre en étant toujours distrayant la pensée d’un célèbre journaliste et polémique du 19eme siècle.

* Us et coutumes
La découverte ne s’arrête pas là : le récit prend place au milieu du 19eme siècle dans un petit village rural de Normandie, on a donc un contexte particulier avec lequel D’Aurevilly va nous familiariser. L’auteur nousfait découvrir les us et coutumes de cette région : l’utilisation du patois authentique est un effet vériste qui apporte un plus à ce décor champêtre. Le lecteur est inclus dans la vie quotidienne de ce village du cotentin et on y découvre entre autres les mœurs de l’époque, par exemple les unions par mariage, avec l’exemple de Jeanne Madeleine de Feuardent, fille d'une ancienne famille nobledécimée, épouse pour sa honte d'un fermier certes riche, mais qui a acquis son bien honteusement.
L’auteur revient aussi, et c’est d’ailleurs le thème principal de ce roman, sur la guerre des chouans. Tous le roman tourne autour de ce thème, par la présence mystérieuse de l’abbé de la Croix Jugan, ex Chouan qui a tenté de se suicider par balles, anéanti par la défaite. Qui ne cessera au cours du romande tenter de remettre debout son parti par tous les moyens.
* Personnages

Dans L’Ensorcelée, D’Aurevilly dépeint des personnages hauts en couleur, fixés dans leurs objectifs avec chacun leur vécu marquant que l’auteur se fera un plaisir de développer, ce qui fait aussi de ce livre une découverte.
On a Jeanne Le Hardouey, fière de ses origines qui fût obligée de se rabaisser à épouser unfermier, son mari Thomas, ex bleu qui acquit ses biens de manière douteuse, les commères Nônon Cocouant et Barbe Causseron toutes deux vieilles filles, Clothilde Mauduit dit la Clotte, anciennement connue sous le nom d’Hérodiade au château de perdition du Haut-Mesnil, ancienne chouanne qui fût tousée par les bleus, déshonneur dont elle garde une haine profonde, très proche de Jeanne et ayant...
tracking img