Sujet d'invention lettre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (927 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
? ? ?
86, Rue des Ponts
10000 Troyes (Aube)
à M. Terratayre
Éditions du Concret
23000 Guéret (Creuse)
Merlimont, le 12 Janvier 2011

Monsieur,
Si je me permets de vous écrire, c'est que j'aibeaucoup apprécié l'audace dont vous avez fait preuve en publiant dernièrement des recueils poétiques de grande qualité, qui font la part belle à la réalité qui nous entoure, tels que TristeBanlieue ou Je sais pas rêver. J'ai joint à la présente lettre un recueil poétique en prose que j’ai composé; ma démarche est totalement opposée aux titres précédemment cités : mes poèmes sont dominés par lerêve et l'imaginaire ; s'il fallait les comparer à une œuvre connue, je dirais qu'ils sont dans la filiation formelle et thématique du Gaspard de la nuit d'Aloysius Bertrand. J'ai à cœur que vouspubliiez cette œuvre, non pour satisfaire un certain ego, mais pour aboutir à ce que le rêve retrouve la place qui lui est due dans la poésie d'aujourd'hui.
D'abord, il me paraît évident que le but de lapoésie est de faire rêver. Dans un monde où le quotidien est décevant, seule l'écriture poétique peut arracher le lecteur à la réalité en l'immergeant d’un univers où ses références sont remises enquestion, voire totalement abolies. À la manière d'Aloysius Bertrand, je m'amuse par exemple à faire exploser le cadre spatio-temporel, par une imprécision calculée dans les indices de durée. Dans « Laronde sous la cloche », A. Bertrand raconte une histoire dont la durée n'est suggérée que par les blancs séparant les différents paragraphes, c'est-à-dire des espaces indéfinis, des ellipses pendantlesquelles tout est possible.
Il faut évacuer certains préjugés : la poésie du rêve et de l'imaginaire ne sont pas complètement détachées du monde réel. Le plus souvent, elles partent du quotidien pours'en détacher ou pour le transfigurer. Dans « La ronde sous la cloche », le poète est ainsi au « fond de son lit » ; c'est l'orage, phénomène bien réel, qui constitue le point de départ de sa...
tracking img