Svt collision

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les phénomènes géologiques et l’évolution du vivant ont besoin d’un cadre temporel. On peut dater de deux manières différentes qui sont complémentaires. VocabulaireIsotope, radioactivité, rapport isotopique, rubidium, strontium, système, carbone 14, potassium, argon, principe, superposition, recoupement, continuité, identitépaléontologique, faciès, loi de décroissance Datation absolue Principe Il s’agit de positionner un objet sur un axe des temps, le zéro étant l’époque actuelle, et d’évaluerla durée des phénomènes. On utilise pour cela une « horloge radioactive ». Les isotopes radioactifs sont instables. La stabilisation de ces noyaux s’accompagne del’émission d’un rayonnement mesurable. Statistiquement, elle obéit à une loi de décroissance : au cours d’une période de temps, la quantité de noyaux radioactifs est diviséepar deux. Connaissant le nombre initial de noyau père, le nombre restant et la période de demi-vie, il est alors possible de calculer le nombre de périodes, et donc letemps, qui s’est écoulé depuis la fermeture du système (arrêt des échanges entre le système et son environnement). Cette méthode ne peut s’appliquer aux rochessédimentaires. Différents couples sont fréquemment utilisés en géologie.
couples
Contrainte
Domaine d’application
Fermeture
Limites
14C-14N
Matière organique
Restesde fossiles de matières organiques
Mort
< 50 000 ans
40K-40Ar
40K initial inconnu, mais 40 AR initial = 0
Roches magmatiques
Fin de la cristallisation
Rochesayant déjà un certain âge
87Rb-87Sr
87Rb et 87Sr initiaux inconnus
Roches magmatiques
Fin de la cristallisation
Mesures sur plusieurs échantillons et méthode de
tracking img