Tanger med

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2218 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
d Le projet socio-économique Tanger-Med

Introduction
C’était un vaste chantier qui était achevé en 2007. Toutefois, les autres projets qui lui sont liés sont réalisés ou en cours de réalisation. La réalisation de ce port s’inscrit dans le développement et le désenclavement de la région du nord étant donné ses multiples effets sur l’économie nationale.De sa part sa position et sa consistance, le port va permettre au Maroc de confronter sa position privilégiée en tant que carrefour entre l’Est et l’Ouest, le sud et le nord. Son ancrage au milieu du Détroit de Gibraltar lui confère un point de passage important, et par voie de conséquence un carrefour de l’une des voies de navigation les plus danses en matière de trafic maritime.
Ilfaut également souligne que le choix judicieux du site (à quelques dizaines de kilomètres à l’est de Tanger) a été murement réfléchi après une première tentative, il ya quelques années.

1- L’importance des objectifs stratégiques

1.1 Les principaux objectifs du projet
Les objectifs sont à la mesure de la nature du projet, légitimement ambitieux. Au delà des chiffres, on peut diretout simplement que le projet vise en premier lieu à doter le pays d’un grand port polyvalent sur le plan stratégique à même de constituer un levier pour le développement du pays durant les décennies à venir et par ricochet un pole économique digne de la position géographique de la sous-région en tant que première grande porte vers l’Europe. La ou les retombées immédiates de ce choix estd’atténuer le différentiel de développement par rapport à l’autre rive du Détroit, ne serait ce qu’en matière d’infrastructure de base. En plus vu l’absence de potentialités basiques agricoles et minières, ladite, région est caractérisée par une fragilité économique et sociale manifeste, conjuguée à des contraintes démographiques aigues sous forme d’importants flux migratoires. La région du nord prend sasurvie d’activités à la lisière de l’informel et de l’ante économique.
Les secteurs qui seront dynamisés à travers ce projet sont les filières industrielles, le tourisme et les services. La captation de 50000 navires qui transitent annuellement par le port va permettre de créer une dynamique économique et sociale pour soutenir les multiples activités.
Sur le plan stratégique, peut –on dire que ceprojet d’envergure est une façon de s’amarrer économiquement et politiquement à l’Europe ? On dira non. C’est peut être trop tôt pour le dire, car tout simplement les effets d’entrainement de ce port n’arrivent pas jusqu’au sud du pays, sauf si ce genre de projets se répartissent d’une manière adéquate à travers le territoire entier, et à ce moment la, une telle option n’est pas à exclure étant dedonné le poids des mutations en cours.
1.2 Les données relatives au projet
En effet, les études de faisabilité déjà faites au début des années 90 du siècle dernier, actualisées par la suite à la même décade, ont permis de démontrer la viabilité technique, économique et financière du projet. Ensuite les effets socio-économiques plus évidents du projet et l’engouement des bailleurs defonds ; ainsi que de futiers groupes concessionnaires, démontrent clairement le bien fondé de l’option choisie. Ce qui ne pose aucun souci quant à la rentabilité du projet aussi bien au niveau financier qu’au niveau économique.
Au niveau du cout spécifique du projet, l’Etat marocain compte investir 15 milliards de dirhams dans le chantier du port de Tanger-Med 6milliards destinés à la réalisation duport en eau potable, 3 milliards dans la zone Free et 6 milliards pour l’aménagement des infrastructures en terre sèche.
Il est prévu que le port draine 15 milliards d’investissement privés dont 12 milliards dans la seule zone franche et 3 milliards à l’enceinte du port.
On conclut donc que la zone franche est l’investissement primordial de ce port Tanger-Med. Elle a été crée avec forme...
tracking img