Test

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
NGN : le réseau de demain pour la voix et les données

|Introduction |
|NGN, pour Next Generation Network est une nouvelle architecture de réseau de communication. Le principe est d’utiliser les |
|technologies de transport en mode paquet, réservé jusqu’alorspour les données, pour transporter l’ensemble des services de |
|télécommunications. De plus, on sépare les interfaces des différentes couches du réseau de communication (transport, commande et |
|applications), pour permettre une évolutivité plus importante du réseau. Enfin, NGN utilise les nouvelles technologies paquets pour |
|proposer des services hauts débits.|
|Avec NGN, l’objectif est donc de disposer d’un réseau unique pour l’ensemble des services, alors, qu’actuellement, il existe |
|pratiquement un réseau par type de service. |
| |
|Les acteurs : fournir de nouveaux services multimédia |
|Le projet NGN démarre à la fin de la décennie 90. Les réseaux téléphoniques étaient alors bien établis et les matériels étaient |
|récents. Lesindustriels devaient donc trouver de nouveaux débouchés. Pour cela, ils devaient proposer des solutions qui permettaient |
|d’élargir l’offre -au delà des services téléphoniques- notamment des services multimédia. |
|Les opérateurs de leur côté, enregistraient une croissance exponentielle du trafic des données. Pour répondre à ces besoins, ils ont |
|doncétabli des réseaux de transport en mode paquets, en utilisant les technologies ATM ou IP. Naturellement, l’idée est venue de |
|mettre également la téléphonie sur ces nouveaux réseaux afin de réaliser des économies d’échelle, notamment au niveau des transports. |
| |
|Une architecture plus ouverte : un réseau moins cher et plus évolutif |
|Pourquoi alors ne pas tirer profit de cette restructuration pour remettre à plat le fonctionnement du réseau ? Car plusieurs problèmes|
|se posaient aux opérateurs historiques comme France Télécom.|
|En effet, les services évoluent beaucoup plus vite que les infrastructures de transport. Or, la couche transport constitue le gros des|
|investissements. Il est donc important de ne pas remettre en cause les investissements de la couche transport lorsque que l’on veut |
|changer un service.|
|Par ailleurs, les opérateurs veulent disposer d’une architecture plus ouverte permettant de tirer un meilleur parti du marché. Compte |
|tenu de la complexité des solutions mises en œuvre pour les réseaux de télécommunications, il est impossible qu’un fournisseur soit le|
|meilleur dans tous les domaines. Avec, une architecture ouverte, qui favorise lasegmentation de l’offre, certains industriels peuvent|
|développer une expertise très pointue et proposer des offres vraiment innovantes. Ainsi, les opérateurs disposent de meilleurs |
|produits tout en faisant jouer la concurrence. Actuellement, dans les réseaux intelligents par exemple, si un opérateur veut définir |
|de nouveaux services, il dépend du constructeur de sa plate-forme. Si le...
tracking img