Teste concord.des temps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mettez les verbes entre parenthèses au mode et au temps qui conviennent:
Un septuagénaire sauvagement agressé

Un septuagénaire de la Jasse de Chamborigaud a été victime de deux agressions en trois semaines. La dernière en date est assez odieuse...
René Lamorthe, 77 ans, qui (résider) ______________________ seul à la cité des Houillères, sur la commune de la Jasse de Chamborigaud, (risquer)_____________________ de se souvenir longtemps de cette nuit de jeudi a vendredi.
Le septuagénaire célibataire, presque aveugle, (vivre) _____________________ un cauchemar entre trois et cinq heures du matin.
Deux individus (pénétrer) ______________________ à son domicile après (fracturer) _____________________ la porte d'entrée, vraisemblablement avec un pied de biche ou un ustensile du mêmegenre.
Les agresseurs (se ruer)________________________ sur leur victime et l' (ligoter)___________________________ sur une chaise en utilisant du ruban adhésif.
Après quoi, ils (contraindre) __________________________ M. Lamorthe à signifier où (se trouver) ____________________ ses économies. Ne trouvant probablement pas leur victime assez bavarde, les deux hommes l ' (frapper)____________________ au niveau du visage.
En fouillant l'appartement, les agresseurs (faire) __________________ main basse sur 2.000 F que M. Lamorthe (retirer) _________________________ la veille à la Caisse d'Epargne. Après le départ de ses «visiteurs.», M. Laamorthe (réussir) ____________________________ à se débarrasser de ses liens. Puis. il (téléphoner) ______________________, très traumatisé, aux gendarmesde Génolhac.
Le vieil homme, présentant de nombreux hématomes au visage, (ëtre dirigé) ________________ vers le centre hospitalier d'Aies. Ses jours (ne pas ëtre) ______________________ cependant __________ en danger.
Midi Libre, Dimanche 14 octobre 1990

Mettez les verbes entre parenthèses au mode et au temps qui conviennent:

II y a quelques années, j'avais un chien. Je n’ aimais pas cechien, pas vraiment, je le soignais sans vraiment l'aimer.
Je (sortir) ____________________ tous les soirs avec le chien, par tous les temps, vers onze heures. Un soir d'été, je (se souvenir) _________________, je (marcher) ___________________ avec le chien le long du mur de l'hôpital. Je (voir) ________________ de la lumière dans une voiture stationnée plus haut dans la rue. Je (s’approcher)______________. II y (avoir) __________________ un homme à l'intérieur. Je ______________ (reconnaître) tout de suite ________________ mon voisin, jeune médecin, grand amateur de mystères, d'occultisme, de sociétés secrètes, je suppose qu'il (rentrer) _______________ d'une soirée. Quand, avec le chien,
je (arriver) _________________ à sa hauteur, la glace étant baissée à cause de la chaleur, je(s’arrêter) __________________ pour lui dire bonsoir.
II ne pas (répondre) ___________________, (ne pas même lever) ____________________ la tête...
Il (être) _________________________ au volant, mais penché sur le siège d'à côté, couvert de cartes... Le chien, qui (ne plus tenir) _____________________ en place, (se mettre) ______________________________ à aboyer. Le médecin (lever)______________ le nez, (me regarder) __________________________, moi, puis le chien, et il (dire) ____________________ : « Vous (être) _________________ toujours là, vous, avec ce chien, tous les soirs...» Puis, me regardant toujours avec mépris : « En somme, vous (faire) ________________ partie du décor. » Je (ricaner) ___________________________ pour lui répondre : « Mais, mon cher, vous aussivous (en faire) ______________________ partie. » Mon chien (mourir) ________________________, le médecin (aller) ________________ vivre ailleurs et moi je (être) _____________________ toujours là, dans le même décor, peut-être, un peu plus vide mais, au fond, toujours le même.

Ch. Gailly,...
tracking img