Theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1074 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ALBERT EINSTEIN

Albert Einstein, est le 1 er enfant de Hermann Einstein et de Pauline Koch né le 14 mars 1879 à Ulm, en Allemagne. Son intérêt pour la science est éveillé dans son enfance par une boussole à l’âge de cinq ans, et le livre La Petite Bible de la géométrie, à treize ans.

Il fait ses études primaires et secondaires en Suisse, où il obtient son diplôme en 1896. Il ad’excellents résultats en mathématiques, mais refuse de s’instruire en biologie et en sciences humaines, car il ne perçoit pas l’intérêt d’apprendre des disciplines qu’il estime déjà largement explorées. Il considère alors la science comme le fruit de la raison humaine et de la réflexion. Il demande à son père de lui donner la nationalité suisse afin de rejoindre sa famille émigrée à Milan en Italie.
PS : Ilfaut savoir qu’avant d’avoir cette nationalité Suisse Einstein était Apatride !

Puis ensuite après avoir eu don diplôme il entre à l’École polytechnique fédérale de Zurich en 1896 après y avoir cependant raté son premier examen d’entrée. Il s’y lie d’amitié avec le mathématicien Marcel Grossmann, qui l’aide plus tard en géométrie non euclidienne. Il y rencontre aussi Mileva Maric, sa premièreépouse. Il obtient avec justesse son diplôme en 1900 s’avouant lui-même dans son autobiographie, « incapable de suivre les cours, de prendre des notes et de les travailler de façon scolaire .[2

Au cours de cette période, il approfondit ses connaissances en autodidacte. Son ami Michele Besso l’initie aux idées de la Mécanique de Ernst Mach.Cette période de 1900 à 1902 est marquée par laprécarité de sa situation : il postule à de nombreux emplois sans être accepté. La misère d’Albert Einstein préoccupe son père qui tente en vain de lui trouver un poste. Albert se résigne alors à s’éloigner du milieu universitaire pour trouver un emploi dans l’administration. En 1901, il publie son premier article scientifique et cet article est dédié à ses recherches sur la capillarité.

Le premierenfant d’Albert Einstein, Lieserl, naît à la fin de l’année 1902. Albert et Mileva se marient 1 an plus tard , son père lui ayant finalement donné sa permission sur son lit de mort. En 1904, le couple donne naissance à Hans-Albert, puis Eduard Einstein en 1910.

En 1902, il est embauché à l’Office des brevets de Berne, ce qui lui permet de vivre correctement tout en poursuivant ses travaux. Durantcette période, il fonde l’Académie Olympia avec Conrad Habicht et Maurice Solovine, qui traduisit plus tard ses œuvres en français. Einstein partage le résultat de ses travaux avec Conrad Habicht et lui envoie les articles qu’il publie pendant l’année 1905 concernant les fondements de la relativité restreinte, l’hypothèse des quanta de lumière et la théorie du mouvement brownien, et qui ouvrent denouvelles voies dans la recherche en physique nucléaire, mécanique céleste, etc. L’article portant sur le mouvement brownien prend appui sur des travaux qu’Einstein développe plus tard et qui aboutissent à sa thèse, intitulée« Une nouvelle détermination des dimensions moléculaires » en allemand), et à son diplôme de doctorat le 15 janvier 1906.[2]
En 1909, Albert Einstein est reconnu et estinvité à l’Université de Berlin. Le 9 juillet 1909, il est distingué docteur honoris causa par l’université de Genève.[2] Les offres d’emplois se multiplient. En 1911, il est invité au premier Congrès Solvay, en Belgique, qui rassemble les scientifiques les plus connus. Il y rencontre entre autres Marie Curie, Max Planck et Paul Langevin. En 1913, Albert est nommé à l’Académie des sciences de Prusse.En 1914, il déménage en Allemagne et habite à Berlin de nombreuses années. Les propositions d’emploi qu’il reçoit lui permettent de se consacrer tout entier à ses travaux de recherche. Mileva et Albert se séparent, et ce dernier commence à fréquenter une cousine berlinoise, Elsa. À l’ouverture du conflit de la Première Guerre mondiale, il déclare ses opinions pacifistes. La ville de Berlin...
tracking img