Tiers monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3232 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Approfondissement le Tiers-monde dans la Guerre froide
Le Tiers-Monde enjeu de la Guerre froide (années 50-années 70)
L’Asie
La guerre du Viêt-Nam
Il n’y a aucune paix en Indochine malgré les accords de Genève en 1954. Deux Etats sont créés de part et d’autre du 17ème parallèle : le Nord Viêt-Nam communiste (Ho Chi Minh puis Le Duc Tho) et le Sud Viêt-Nam (Ngo Dinh Diêm). L’invasion du Sud(aidé par Pékin et Moscou) par le Nord entraîne une intervention américaine très lourde (argent, cadres, soldats [275 000 en 1965, 518 000 en 1969], bombardements, napalm…) en août 1964. Celleci provoque l’embrasement de toute la région, comme au Laos ou encore au Cambodge où les Khmers rouges attaquent Lon Mol (qui a remplacé le roi Sihanouk). Cette guerre est une crise morale pour les EU quis’enlisent dans la guérilla.

La Chine entre dans le système international
L’isolement de la Chine et les échecs de sa politique extérieure en Asie favorisent une ouverture à l’étranger. Son poids démographique, économique, militaire la pousse à refuser l’hégémonie soviétique. Un rapprochement sino-américain a lieu à la grande surprise de l’opinion internationale (rôle de Kissinger) en juillet 1971.Nixon fait même le voyage à Pékin fin février 1972. La République Populaire de Chine entre à l’ONU le 26 octobre 71 en remplacement de la Chine nationaliste, ce qui a une portée considérable. Elle noue des relations avec les pays européens et asiatiques (accord commercial avec le Japon, reconnaissance politique en sept 1972).

L’Amérique latine
Elle est victime de violents affrontements entretroupes révolutionnaires et dictatures soutenues par les Etats-Unis, ce qui accroît le sentiment anti-américain. Les coups d’Etat se multiplient comme au Chili où Allende est renversé par Pinochet, grâce au soutien de la CIA (11 septembre 1973).

L’Afrique
Les conflits se multiplient en Afrique subsaharienne mais les grands n’interviennent pas. En Egypte, Nasser décédé le 28 sept 1970 estremplacé par Anouar el-Sadate. Il entretient de bonnes relations avec l’URSS mais il chasse malgré tout les conseillers soviétiques en juillet 1972. Il favorise la fusion avec la Libye et la Syrie dans une éphémère Union des Républiques arabes mais rapidement, les difficultés se développent. En Libye par un coup d’Etat le 1er sept 1969, le colonel Kadhafi prend le pouvoir.

Le Proche-Orient
La régionest très riche (pétrole) et constitue un important passage stratégique ce qui suscite l’intérêt des Grands. Les Arabes sont unis par la religion mais il existe de puissants facteurs de division : possession fort variable de pétrole, d’eau, différents régimes politiques, accès à la mer plus ou moins facile…

La naissance d’Israël et la 1ère guerre israélo-arabe
La découverte des campsd’extermination en 1945 rend l’opinion plus sensible aux revendications du sionisme développées au XIX° s. par Th. Herzl dans l’Etat juif (conviction millénaire : retour à la Terre promise, retour à Sion = Jérusalem) qui poussent à créer un Etat juif en Palestine (sous mandat britannique). Déjà la déclaration Balfour en 1917 prévoit de créer un foyer national juif. Après la 1ère Guerre mondiale, l’immigrationjuive commence en Palestine. La tension est vive dans les années 20 et 30 entre juifs et arabes. Le problème échoit à l’ONU le 19 nov 1947 qui propose un plan de partage (refusé par les Arabes). Le mandat anglais prend fin le 15 mai 48.

La proclamation de l’Etat d’Israël par D. Ben Gourion le 14 mai 1948 provoque l’attaque de cet Etat par l’Egypte, la Syrie et la Jordanie dès le 15. Cetteattaque est repoussée, les combats stoppent en janvier 49 mais aucun traité de paix n’est signé (Israël dépasse toutefois de 40% la superficie prévue lors du partage de l’ONU). De fait l’état de guerre est maintenu. On assiste alors à un déplacement massif de populations : départ de 600 000 Palestiniens vers les pays arabes voisins, création de camps de réfugiés mais en même temps, arrivée...