Transition au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 63 (15682 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CAHIERS D'ÉPISTÉMOLOGIE
Publication du Groupe de Recherche en Épistémologie Comparée Directeur: Robert Nadeau Département de philosophie, Université du Québec à Montréal

Débats sur la transition du féodalisme au capitalisme en Europe. Examen de contributions néo-wébériennes et néo-marxistes

Frédérick Guillaume Dufour

Cahier nº 2003-13

304e numéro

http://www.philo.uqam.ca

Cettepublication, la trois cent quatrième de la série, a été rendue possible grâce à la contribution financière du FQRSC ( Fonds québécois de recherche sur la société et la culture).

Aucune partie de cette publication ne peut être conservée dans un système de recherche documentaire, traduite ou reproduite sous quelque forme que ce soit - imprimé, procédé photomécanique, microfilm, microfiche outout autre moyen - sans la permission écrite de l’éditeur. Tous droits réservés pour tous pays./ All rights reserved. No part of this publication covered by the copyrights hereon may be reproduced or used in any form or by any means - graphic, electronic or mechanical - without the prior written permission of the publisher.

Dépôt légal – 2e trimestre 2003 Bibliothèque Nationale du QuébecBibliothèque Nationale du Canada ISSN 0228-7080 ISBN: 2-89449-104-2

© 2003 Frédérick Guillaume Dufour

Ce cahier de recherche a été publié grâce à l’assistance éditoriale de Guillaume Rochefort-Maranda, étudiant au programme de maîtrise en philosophie à l’UQÀM.

DÉBATS SUR LA TRANSITION DU FÉODALISME AU CAPITALISME EN EUROPE.
EXAMEN DE CONTRIBUTIONS NÉO-WÉBÉRIENNES ET NÉO-MARXISTES

FrédérickGuillaume Dufour Department of Political Science York University

Ce texte doit beaucoup à de nombreuses discussions avec Georges C. Comninel. Je tiens à le remercier pour son temps et son enthousiasme, ainsi qu'à remercier Jean-Marc Piotte, Mélanie Roy et Michel Dufour qui ont commenté une version avancée de ce texte. Merci à Thierry Lapointe, et au reste de la French Connection du département descience politique de l’Université York pour leurs questions incisives, ainsi qu'aux fonds CRSH.

SOMMAIRE La transition du féodalisme au capitalisme: phénomène quantitatif ou qualitatif ? Le capitalisme a-t-il mis fin au féodalisme ? Marché, capitalisme et impérialisme Urbanisation et explosion démographique La finance et la monnaie L’État absolutiste: voie alternative ou étape transitoire ? Laspécificité des relations sociales de propriété en Angleterre La spécificité des relations de domination au sein du capitalisme

q q q q q q q q

Les critiques du néolibéralisme et de la posture conservatrice de certaines variantes du postmodernisme se multiplient. Dans l’empressement à condamner tour à tour le “capitalisme”, l’“impérialisme”, l’“Empire”, les “États-Unis”, l’“Ouest” et la“civilisation occidentale,” ces termes sont brandis de façon parfois interchangeable avec pour effet d’obscurcir plutôt que d’éclairer ce qu’il y a de critiquable et de critique dans le zeitgeist, ou, pour le dire dans des termes plus méditerranéens, dans le bloco historico actuel. Le présent texte se penchera sur l’avènement du capitalisme en Europe. Une compréhension de l’émergence du capitalismecomme forme sociale permet de critiquer plus spécifiquement les processus sociaux qui émergent spécifiquement avec celui-ci, d'un ensemble de phénomènes qui l'ont procédé et ne lui sont pas nécessairement attribuables. De plus, notre compréhension de la transition du féodalisme au capitalisme a des conséquences sur la façon dont on problématise un ensemble de questions en politique comparée, enthéorie des relations internationales et en histoire des idées politiques. Je ferai un survol des débats sur cette émergence au sein des sociologies historiques néo-wéberiennes et néo-marxistes.1 À moins de vouloir fuir le problème en présentant la transition comme un processus à la fois un peu quantitatif et un peu qualitatif, il est important de se demander comment on peut aborder ce processus...
tracking img