Union europeen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 142 (35463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’UNION EUROPEENNE

INTRODUCTION

En 1945, les Européens naguère si puissants s’aperçurent qu’ils n’existaient plus. Seuls les Anglais, invaincus sur le champ de bataille, purent conserver quelques illusions sur leur influence dans les affaires mondiales. L’avenir des Européens ne pouvait plus passer que par leur union. Ils le comprirent très vite et entreprirent dès le lendemain de laguerre l’œuvre de l’unification de l’Europe.

L’Europe est née d’une volonté, elle perdure par nécessité. L’élan initial, qui a inspiré la volonté de paix et de reconstruction à l’ouest du continent, puise sa vigueur dans le souvenir de l’horreur de la Seconde Guerre, et la détermination de créer les conditions qui rendront impossible le retour à une telle barbarie. Les Pères fondateurs de la CE ontposé un geste de portée morale : ils ont privilégiée la recherche d’un avenir meilleur en tirant les leçons du passé douloureux. Plutôt que de s’enfermer dans le cycle infernal de la domination des vainqueurs sur les vaincus, ils ont cherché à établir un ordre nouveau, fondé sur l’égalité des droits des Etats, la poursuite de l’intérêt commun, l’application des principes démocratiques auxrelations internationales. Près de cinquante ans après l’initiative de Jean Monet, de Robert Schuman, de Konrad Adenauer et d’Alcide de Gasperi, le tableau de l’Europe qui aborde le XXIe siècle donne raison à la vision des hommes d’Etats d’après-guerre.

D’abord l’unification de l’Europe n’est pas une œuvre artificielle, conçue pas des « technocrates », des « eurocrates ». Elle a peut-être pris uncaractère trop technique, trop exclusivement économique. Mais l’œuvre est profondément politique et s ‘appuie sur de longues traditions intellectuelles, morales, spirituelles. La construction de l’Europe, ou sa reconstruction, a été préparée par l’histoire et par les idées. Le véritable fondement de l’unité européenne réside dans ce que l’on peut appeler la « tradition européenne ». Victor Hugoécrivait  « … le passé est une partie de nous-mêmes, la plus essentielle peut-être. Tout le flot qui nous porte, toute la sève qui nous vivifie nous vient du passé. Qu’est-ce qu’un arbre sans racine ? Qu’est-ce qu’un peuple sans son passé ? (les Pyrénées). Nous pensons que cette idée comporte tout la philosophie de la construction européenne. Sans tradition commune, l’entreprise européenne aurait-elleseulement commencé ?

Si W. Churchill appelait de ses vœux, le 19 sept. 1946 , des Etats-Unis d’Europe (dont les UK , selon lui, devait se tenir à l’écart , cette potion idéale ne devant donc être prescrite qu’aux malades de l’Europe continentale) , c’est dans une déclaration devenue historique de Schuman (ministre français des affaires ext. Que l’on trouve la graine qui a abouti à l’UE.

Le 9mai 1950 indiquait :

- un cap : « la paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent. La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques » ;

- une méthode : « l’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle sefera par des réalisations concrètes créant d’abord née : l’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne. Dans ce but , le gouvernement français propose de porter immédiatement l’action sur un point limité mais décisif : le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune , dans uneorganisation ouverte à la participation des autres pays d’Europe »

- un objectif médian : « l’établissement de cette unité puissante de production ouverte à tous les pays qui voudront y participer… jettera les fondements réels de leur unification économique »

- et un objectif majeur : «  cette proposition réalisera les premières assises concrètes d’une fédération européenne indispensable à...
tracking img