Violences conjugales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les violences faites aux femmes
I-Définition
Les violences faites aux femmes sont un sujet encore tabou pourtant très grave.
Quand nous regardons les chiffres d'un peu plus près, nous observons une réelle ampleur de ce sujet.
En France :
-Une femme tous les deux jours et demi meurt sous les coups de son conjoint => 150 décès / an
-Une femme sur 10 a été victime de violencesdurant l'année précédente => ¼ durant une vie
-200 000 à 250 000 femmes sont battues chaque année
La violence conjugale s'exerce sous plusieurs formes.
Premièrement, la forme la plus répandue, les violences physiques. Une femme peut être atteinte dans son intégrité physique : gifles, coups de poings, coups de pieds, sévices, strangulations. Son conjoint peut avoir recours à tout objet lors del'agression: brûlures par cigarette, coups portés au moyen d'une ceinture, utilisation ou menace d'une arme telle qu'un couteau, fusil, outils... Cela peut même, en cas extrême, finir en meurtre.
Ensuite, les violence psychologiques peu connues à ce jour. Elles consistent à dénigrer, humilier, dégrader la femme dans sa valeur en tant qu'individu en se manifestant par des attaques verbales, desscènes de jalousie, des menaces, un contrôle de ses activités, des tentatives pour l'isoler de ses proches et de ses amis pouvant aller jusqu'à la séquestration.
Puis, les violences sexuelles. Il arrive que la femme ait à subir des relations sexuelles sans consentement et/ou sous la contrainte, éventuellement accompagnées de brutalités physiques, d'insultes, de scénarios pornographiqueshumiliants, voire de viols collectifs. Un homme contraignant une femme non consentante à avoir des relations sexuelles avec lui commet un viol s'il y a pénétration , une agression sexuelle s'il n'y a pas pénétration même si les deux personnes sont mariées.
Enfin, les violences socio- économiques (ou économiques et administratives) peu développées. Elles consistent à priver la femmes des moyens oubiens essentiels, à contrôler systématiquement ses dépenses, à garder ses papiers, documents administratifs, carte bleue, chéquier, ...
{draw:frame} {draw:frame} {text:soft-page-break}
Les informations suivantes nous ont été fournies par SOS Femmes (voir III-2) et des prospectus.
En tout premier lieu, il faut préciser que les violences au sein d'un couple ne sont pas subies seulement par lafemme mais aussi par l'homme. Elles sont peu connues car 96% des cas de violences sont faites aux femmes.
Il faut aussi préciser que tous les milieux sociaux sont touchés par ce problème. Bien que dans les milieux plus élevés la majorité des violences sont psychologiques.
Il ne faut pas croire qu'aujourd'hui, d'après les chiffres, il y a plus de femmes battues, c'est seulement que le sujetest moins tabou donc les femmes contactent des associations en conséquence les chiffres augmentent. Cependant le nombre de femmes battues n'est toujours pas exact car beaucoup de violences restent dans la sphère privée.
En effet, il existe deux sphère distinctes : la sphère privée et la sphère publique. Ces deux sphères s'opposent. L'homme violent au sein du couple (sphère privée) estinidentifiable dans la vie de tous les jours (sphère publique). Il a une vie sociale tout à fait banale et ne transgresse la loi pas plus que d'autres citoyens. Nous pouvons très bien croiser un homme dans la rue qui ne semble représenter aucun danger et pourtant qui, chez lui, maltraite sa conjointe.
{draw:frame} {draw:frame}
{text:soft-page-break} Face à la violence physique conjugale, lepsychologue américain Walker Léonore E. a représenté sous forme d'un schéma la situation commune et répétitive à toutes les femmes battues.
{draw:frame}
Explication :
La violence conjugale se développe à travers un cycle dont l'intensité et la fréquence augmentent avec le temps.
Dans un premier temps, surviennent des périodes d'escalade de tension, débutant généralement par des agressions...
tracking img