A savoir pour le bac de francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
À savoir pour le BAC de Français :

Différents registres de la poésie : le registre d’un texte exprime des sensations, des sentiments prépondérants : amour, douleur, terreur, pitié, peur, admiration… Il repose sur un ensemble de procédés particuliers.
Comique : les mots, les situations, les gestes et les comportements qui provoquent le rire ou l’amusement. Il est composé de la satire, lacaricature, la parodie de l’épique est le burlesque, l’absurde montre l’insensé et l’illogisme, l’humour donne une dimension drôle à un sujet sérieux. L’ironie est une forme de dérision à finalité dénonciatrice par antiphrases. Il utilise aussi des jeux de mots, de calembours, néologismes (mot ou sens nouveau), énumérations inattendues…
Pathétique : appel au pathos (sentiments). Il inspirel’attendrissement et la compassion en employant des phrases interrogatives ou exclamatives.
Tragique : exprime le sentiment de l’homme qui prend conscience de forces qui le dépassent (divines, politiques…). C’est une situation est sans issue telle qu’un homme condamné à mourir. Il utilise le lexique de la fatalité, du désespoir…
Lyrique : chant que le poète accompagne de sa lyre. Ce registre est celui del’expression des sentiments personnels du poète. Il utilise la 1ère personne.
Épique : célèbre les exploits d’un héros (Achille, L’Iliade, Homère). Il utilise les hyperboles, les gradations, les superlatifs…
Fantastique : inquiétudes et terreurs lorsque des éléments inattendus arrivent. Il utilise la peur, le surnaturel, phrases exclamatives ou interrogatives…
Réaliste : volonté de rendre réel de lafaçon la plus juste. Il utilise les éléments du quotidien en utilisant la langue courante, familière et soutenue.
Polémique : caractérise un débat d’idées, d’arguments qui prend un tour critique, agressif, combattif. Didactique : veut instruire et recourt aux tournures de l’ordre, du conseil, à un discours logique.

Figures de styles :
Comparaison : rapport des éléments.
Métaphore : imagequi consiste à identifier deux termes par le biais d’une comparaison.
Allégorie : ide générale ou abstraite mise en scène sous la représentation concrète ou métaphore animée. Personnification : procédé qui consiste à attribuer un comportement humain, à une idée, objet ou un animal. Métonymie : deux réalités sont liées par proximité.
Synecdoque : deux réalités sont liées par une relationd’inclusion.
Antithèse : mise en relief de deux expressions en els opposant.
Oxymore : rapprochement de deux mots opposés (cas particulier de l’antithèse).
Chiasme : disposition symétrique d’éléments constitutifs de deux groupes d’antithèses.
Hyperbole : exagération pour insister sur une idée.
Gradation : juxtaposition de plusieurs termes de force croissante ou décroissante.
Litote : dire peu poursuggérer beaucoup.
Euphémisme : atténuation d’une expression d’une réalité brutale.
Parallélisme : syntaxe semblable de deux énoncés (ex : à toi ma vie à toi mon sang).
Répétition : le terme est évoque à plusieurs reprises.
Périphrase : évocation d’un mot par une expression synonyme.
Ellipse: effet d’intensité créé par un sous-entendu.
Paronasme : rapprochement de deux mots dont le son est prochemais le sens différent.
Apostrophe: procédé oratoire qui consiste à interpeller le destinataire du discours.

Apologue : récit qui contient une morale (ex : fables de La Fontaine).
Prologue : avant-propos, première partie d’une œuvre littéraire.

I. Objet d’étude : Convaincre, persuader et délibérer, le mouvement des Lumières du XVIIIème siècle.

Mouvement des Lumières : Le régimepolitique en France était la monarchie absolue, c’est un régime politique dans lequel l'autorité est détenue par le roi qui doit respecter les privilèges des corps et des ordres qui composent le pays et prendre conseil mais il possède les 3 pouvoirs : judiciaire, législatif et exécutif.
Il est le représentant de Dieu sur terre, il est roi de droit divin. Le pouvoir était centralisé entre les...
tracking img