A une passante baudelaire commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A une passante est un poème de Charles Baudelaire, poète du XIX siècle. C'est un poème appartenant aux tableaux parisiens, extraits du recueil Les Fleurs du mal. Comment le poète transforme une scènede rue d'apparence banale en une fascinante rencontre ? Nous verrons d'une part la rencontre entre le poète et une jeune femme et d'autre part l'état d'esprit du poète après cette apparition.Nous allons aborder les circonstances de la rencontre ainsi que l'apparition en elle-même.
La scène se déroule dans une rue bruyante. Le contexte sonore particulièrement déplaisant est souligné par uneallitération en "r" dès le premier vers «La rue assourdissante autour de moi hurlait». Le poète est seul, prisonnier d'une grande ville désagréable.
Soudainement, une femme apparait. Cetterencontre fulgurante est soulignée par le passé simple «passa». Le poète utilise des images mélioratives pour la qualifier, notamment l'image de la statue, soit la perfection, rappelant que Baudelaire étaitcritique d'art. Le coup de foudre que ressent le poète passe avant tout par le regard «Dans son œil, ciel livide où germe l'ouragan,/La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.».

Cetterencontre inattendue sort le poète de la monotonie. Il est bouleversé. Nous allons observer ses réactions, son état d'esprit ainsi que le dialogue qu'il entreprend.

Le poète a perdu ses moyens. Il estparalysé, «crispé comme un extravagant». Pourtant, nous pouvons noter l'emploi du verbe «boire», montrant son avidité. En apparence, il est timide et réservé, mais en réalité il brûle de l'intérieur pourla jeune femme.
Une fois cette dernière disparue, le poète va entreprendre un dialogue. Ce dialogue occupe la deuxième partie du poème, c'est à dire les deux tercets. Nous quittons la descriptionpour entrer dans les réflexions. Ce changement se remarque par le tutoiement. Nous pouvons noter la métaphore au vers 9 avec l' «éclair» et «la nuit».
Le poète s'est retrouvé impuissant devant la...
tracking img