A l'ouest rien de nouveau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2093 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A l’ouest rien de nouveau

Chapitre 1 et présentation

L’histoire se passe pendant la première guerre mondiale entre 1914 et 1918, au moment ou les combats dans les tranchées font rage. « Il y a quinze jours nous montâmes en première ligne ».
Le narrateur Paul Baumer raconte l’histoire sous un point de vue interne car il parle a la première personne : « je, j’, me, moi, … » .
On nousprésente les hommes côtoyés par le narrateur dans la file qui attend pour manger; il y a Albert Kropp, petit soldat de première classe très ingénieux .
Leer : comme il est dit c’est un connaisseur de bordels d’officiers.
Tjaden : il mange énormément, il est boulimique mais ne grossit pas.
Mulller : un homme chicaneur et prévoyant (il rêve de se faire repêcher a un examen manqué).
Detering : paysanrêvant de sortir de la guerre sans une blessure pour continuer son activité agricole.
Haie Westhus : c’est un homme très costaud, il est ouvrier.
Stanislas Katczinsky : c’est la tête du groupe, il est dur, rusé, roublard et il a beaucoup de «flair». Il est appelé Kat.
Franz Kemmerich : grand blessé a la jambe lors d’une des charges.
Henri : c’est le cuisinier du régiment, il est appelé « latomate »ou « cuistot ». Ce n’est pas un personnage principal.
Kantorek : il n’est pas présent mais il est cité, c’est le professeur qui a enrôlé Paul et ses amis
Les personnages principaux sont tous très jeunes entre 18 et 20 ans suf Kat qui en a 40.

Les hommes reviennent d’un long bombardement et ne paraissent pas trop tendus, ils échangent leurs impression dans les baraquements et se soucient deKemmerich qui vient d’être amputé et qui risque de mourir. « Quelqu’un de vous a-t-il revu Kemmerich ? »
Ce chapitre sert à présenter les personnages et à situer le roman, tout n’est pas paisible mais l’ambiance est relativement tranquille et les passages ne sont pas encore plein d’atrocités.

Chapitre 2

Dans ce chapitre le narrateur se pose beaucoup de questions sur la dureté et l’atrocitédes combats et sur la jeunesse des soldats. Il insiste aussi sur les traumatismes causés par les violents combats. On apprend aussi que le narrateur écrivait un roman avant de partir appelé Saul
Un nouveau personnage est inséré au récit, c’est Himelstoss, le désagréable instructeur du groupe des jeunes, il est maintenant caporal et les soldats apprennent sa venue. On raconte dans un retour enarrière la formation des jeunes par Himelstoss .
On assiste à la mort de Kemmerich qui avant de mourir donne à Muller la paire de bottes dont il rêvait. C’est Paul qui est chargé d’annoncer le décès a la famille, un sale boulot.
On peut voir qu’après la mort de leur camarade les soldats ne sont pas plus triste que ca alors qu’il était proche d’eux. Pour moi ce passage démontre que les soldatsdeviennent plus des bêtes que des Hommes.

Chapitre 3

Au début de ce chapitre, on assiste à l’arrivée des jeunes recrues un peut dégoutées de ce qu’ils ont mangés et vécus. Le narrateur se rend compte de la jeunesse des recrus sans se rappeler qu’il n’a qu’un ou deux ans de plus qu’eux : « As-tu vu les mômes ? »
Paul se pose beaucoup de questions philosophiques sur les causes d’une guerre et endéduit que ce sont des absurdités que de s’entretuer sur des champs de bataille pour combler cette soif d’avidité et de pouvoir.
On parle beaucoup de Katczinsky et des journées plus paisibles des tranchées arrière.
Il est aussi raconté la vengeance des élèves d’Himelstoss sur ce dernier à la fin de leur formation de soldat, quand ils s’apprêtent à partir sur le front.
Ce chapitre est émouvantcar on se rend compte de l’entraide entre soldats.

Chapitre 4

Le groupe et Paul reviennent au front avec de nouvelles recrues sous un bombardement de leurs ennemis. Alors pris de panique les hommes courent se réfugier dans un cimetière ou la seule pensée est de survivre. Les obus ricochent à coté de Paul sur plusieurs de ses camarades, les odeurs atroces des gazs commencent à affoler des...
tracking img