L'art est-il utile ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1183 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'art est-il utile ?

Quels seraient les critères valables pour juger de l’utilité ou non de l’oeuvre d’art ?

L’art ne doit-il être jugé que pour son utilité ? Le peut-il ? Doit-il avoir une utilité, ou doit-il justement ne pas en avoir pour être art ? Ne pourrait-on pas montrer que l’utilité de l’art, ce serait paradoxalement de ne pas en avoir et le soustraire ainsi à cette catégorie quidétermine tant de choses de notre existence, entravant souvent la liberté, pour pouvoir considérer l’art comme un plaisir purement esthétique, sans temps et sans loi ?

Qu’entend-on par utilité : s’interroge- t-on sur l’art comme moyen, ou comme engagement (Sartre, Qu’est-ce que la littérature) ? L’art peut-il seulement être pris comme support de connaissance, de culture, de socialisation(Bourdieu, La Distinction) ?

Selon Kant (Critique de la faculté de juger), l’oeuvre d’art exprime une finalité sans fin. L’utilité de l’art n’est-elle pas de proposer un univers qui ne corresponde pas à la réalité et qui permette un libre jeu des facultés ?
Peut-on dire en même temps "c'est beau" et "ça ne me plaît pas" ?

La reconnaissance de la beauté implique-t-elle un sentiment de plaisir, oules deux peuvent-ils être indépendants, ou décalés dans le temps ?

Le sujet questionne les relations entre jugement esthétique, goût et plaisir.

Le "en même temps" permet de jouer sur la temporalité de l’expérience esthétique (le plaisir peut ne survenir que par après, l’expérience, pour Heidegger notamment, étant fondée sur l’étonnement). À partir d’une définition du beau fondée sur une idéede plaisir esthétique, il semble impossible de dire les deux jugements en même temps.

Mais le goût légitime-t-il la beauté d’une oeuvre d’art ? Ne peuvent-ils être indépendants ? Ne puis-je considérer comme beau que ce qui me plaît ? N’y a-t-il pas une beauté qui pourrait être fondée sur le monstrueux, sur ce qui peut choquer, et même sur le mauvais goût (voir l’art moderne par exemple) ?

Ilest question de l’importance de la culture, de l’éducation du goût, d’une adéquation à une norme. On peut se demander aussi si ce sentiment esthétique est uniquement de plaisir.

Référence utile : La Critique du jugement de Kant.
Il y a très souvent au bac des sujets sur l’art et sur le beau. Pourquoi ? Parce que l’un des enjeux est ici celui du goût, du jugement, donc aussi du relativisme.Comment décider de ce qui est beau ? Ce type de jugement peut-il prétendre à l’universalité ? Tous les goûts se valent-ils ? Ces sujets passionnent les philosophes !
Philosophie - Bac toutes séries

L’art

Il y a très souvent au bac des sujets sur l’art et sur le beau. Pourquoi ? Parce que l’un des enjeux est ici celui du goût, du jugement, donc aussi du relativisme. Comment décider de ce quiest beau ? Ce type de jugement peut-il prétendre à l’universalité ? Tous les goûts se valent-ils ? Ces sujets passionnent les philosophes !

L’art est la production de belles apparences ou de formes « esthétiques » dans un esprit désintéressé. Un artiste, en effet, ne cherche pas à fabriquer un objet utile ni ne recherche le profit en tant que tel. L’étymologie serait donc ici plutôt trompeuse. «Art » vient en effet du latin « ars », équivalent du mot grec « technê », qui signifie à la fois art et technique. Or la technique désigne un ensemble de procédés et de règles transmissibles dont l’objectif est la maîtrise de la nature et l’amélioration de notre mode de vie. La question de l’art rejoint celle du beau qui n’est pas pertinente pour le technicien.

Gratuité de l’art
Même si lesdifférents arts comportent un certain nombre de règles et de techniques que l’on peut enseigner, et que les artistes apprennent à maîtriser, l’art se distingue pas nature des autres formes de production humaine, et tout particulièrement de la technique. Pour bien marquer cette différence, on nomme « beaux-arts » à partir du 18 ème siècle les arts qui ont pour objectif principal ou unique de...
tracking img