L'art nouveau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conclusion : les apports de l’Art nouveau

L'Art Nouveau est un mouvement de rénovation qui marqua l'Europe à la fin du XIX siècle et au début du XX siècle, dans les arts décoratifs etl'architecture. Le terme fut emprunté à la galerie de SAMUEL BING à Paris en 1896 la maison de l'art nouveau. Il s'est développé sous les noms de Jugendstil en Allemagne, Sezessionstilen Autriche, Tiffany style aux U.S.A ,Modernissimo en Espagne ou Style Liberty en Italie. En France et en Belqique il est également connu sous les noms de style 1900 et de Modern style.C’est aussi une nouvelle forme d'art, un mouvement artistique et décoratif original, inspiré par le concept de "l'œuvre d'art total", qui atteignit son apogée entre 1890 et 1910. L'ArtNouveau apparaît comme la manifestation d'une volonté très ferme de créer un style radicalement neuf, rejetant le matérialisme, la banalité des formes issues de la machine et faisant tablerase des formes issues des styles historiques (néo-gothique, néo-Renaissance, roman…) et du passéisme alors ambiant, afin de satisfaire les exigences de la vie contemporaine.

C'est unstyle nouveau qui va s'adapter aux exigences de la vie moderne. C'est un art gaie, pratique, plus clair. C'est une rupture avec les styles historiques. C'est un art total qui montre lequotidien. Les objets visuels deviennent des objets d'arts. La vie et l'art ne font plus qu'un. Il n'y a plus de distinction entre l'art et l'artisanat. La maison et le décor ne fontqu'un, de même que pour la forme et la fonction. Pour l'art nouveau tout doit être en harmonie.

Au nom d’une unité créative qui abolit les frontières entre les arts «majeurs» et «mineurs»,l’Art Nouveau combat pour rétablir l’harmonie qu’il considérait comme étant perdue au cours du XIXe siècle, entre culture et nature, entre activité artistique et société contemporaine
tracking img